Ouvrir le menu principal

Kingsey Falls

ville du Québec (Canada)

Kingsey Falls
Kingsey Falls
Belvédère du parc Bernard-Lemaire
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale Arthabaska
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Micheline Pinard-Lampron
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Kingsey-Fallois, Kingsey-Falloise
Population 1 947 hab. ()
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 00″ nord, 72° 04′ 00″ ouest
Superficie 7 050 ha = 70,5 km2
Divers
Code géographique 2439097
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Kingsey Falls

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Kingsey Falls

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Kingsey Falls

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir la carte topographique du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Kingsey Falls
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Kingsey Falls est une ville du Québec, située dans la MRC d'Arthabaska, dans le Centre-du-Québec[1]. Elle a été créée le 31 décembre 1997 par la fusion de la municipalité de Kingsey Falls et de la municipalité du village de Kingsey Falls. La municipalité de Kingsey Falls est devenue la ville de Kingsey Falls le 16 septembre 2000.

GéographieModifier

Dans la MRC : Arthabaska.

Municipalités limitrophesModifier

ToponymieModifier

Son nom reprend celui du canton où elle se trouve et Falls rappelle la présence d'une chute de la rivière Nicolet Sud-Ouest[2].

 
Une des cascades de la rivière Nicolet à la hauteur de Kingsey Falls.

HistoireModifier

Kingsey Falls a déjà possédé 4 églises (l'église St-Aime, une église baptiste, une église anglicane et une église presbytérienne)[3].

ÉconomieModifier

Kingsey Falls est la municipalité où la multinationale Papiers Cascades a été fondée en 1964 par les frères Lemaire. La plupart de gens de la municipalité y travaillent.

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Kingsey Falls
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Micheline Pinard-Lampron Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

DémographieModifier

Évolution démographique
1897 1906 1996 2001 2006 2011 2016
4004001 8682 0232 0862 0001 947

ÉducationModifier

Il y a seulement une école primaire à Kingsey Falls. L'école Cascatelle est nommée en l'honneur des industries Papiers Cascades.

AttraitsModifier

 
Pavillon d’accueil et serre tropicale du Parc Marie-Victorin
  • Parc Marie-Victorin
  • Chutes de Kingsey Falls
  • Visite des usines Cascades
  • Théâtre des Grands Chênes
  • Centre récréatif Norman-Boisvert

ÉconomieModifier

EntreprisesModifier

Services publicsModifier

  • Aréna
  • Bibliothèque
  • Bureau de Poste
  • Centre des loisirs
  • École primaire
  • Hotel de Ville
  • Salle municipale
  • Terrain de jeux et piscine municipale

Personnalités liéesModifier

  • Conrad Kirouac qui devint le Frère Marie-Victorin. On lui doit la fondation du Jardin botanique de Montréal, en 1931, et de nombreux ouvrages de recherche, dont La Flore laurentienne qui demeure un ouvrage incontournable.

Notes et référencesModifier

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Kingsey Falls », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 15 janvier 2011)
  2. Toponymie : Kingsey Falls
  3. « carte de 1906 (BanQ) »
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier