Ouvrir le menu principal

Le Khanat bulgare du Danube (681-864) est un des khanats bulgares médiévaux qui succéda à la Grande Bulgarie (635-642) et précéda le Premier Empire bulgare (864-1018). La conversion au christianisme du Khan Boris en 864 marque le passage politique du Khanat à l'Empire.

La Bulgarie du DanubeModifier

Les Bulgares, qui avaient au VIIe siècle fondé dans l'actuelle Ukraine un empire dont Koubrat est le chef le plus connu, s'étaient séparés en trois groupes :

  • l'un partit vers le nord-est et fonda sur la moyenne-Volga un khanat bulgare qui finit par être islamisé et assimilé par les Tatars ;
  • l'un partit vers le sud-ouest et fonda sur le bas-Danube un khanat bulgare qui fut slavisé et un peu plus tard, en 865, christianisé ;
  • également vers le sud-ouest, un groupe plus petit fonda dans la vallée du Vardar un khanat moins connu qui disparut rapidement, englobé dans le précédent.

L'État bulgare danubien tint un rôle important sur la scène européenne, et fut l'une des puissances militaires majeures de son temps. En 717-718, à la bataille d'Andrinople, la coalition bulgaro-byzantine écrasa les Arabes qui assiégeaient Constantinople, sauvant l'Europe orientale de la menace d'une invasion musulmane. Les Bulgares détruisirent ensuite le khanat des Avars, ce qui leur permit d'étendre leur domination sur la plaine de Pannonie, ainsi que sur les Valachies et les Sklavinies du bassin du bas-Danube et des Carpates jusqu'aux Tatras.

Liens internesModifier

NotesModifier