Kevin Parent

chanteur, acteur
Kevin Parent
Kevin Parent, 2013.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
Site web
Discographie
Discographie de Kevin Parent (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Kevin Parent est un chanteur et acteur québécois né le à Greenfield Park au Québec[1]. Il a été élevé à Nouvelle en Gaspésie et a fréquenté l'École secondaire Antoine-Bernard à Carleton-sur-Mer. Kevin a un frère nommé Steven.

Kevin Parent avec Vanessa Paradis à l'avant-première du film Café de Flore.

Biographie modifier

Lorsqu'il a treize ans, il apprend lui-même à jouer de la guitare, particulièrement la guitare électrique. À seize ans, il écrit ses propres chansons et joue dans les bars. Cependant, c'est en interprétant des compositions des légendaires Cat Stevens, Bob Dylan et Pink Floyd qu'il se fera connaître.

En participant au concours Le pouvoir de la chanson, Parent se fera remarquer par une maison de disque, ce qui lui permettra de signer un premier contrat menant à son premier album Pigeon d'argile en 1995. Cet album le propulsera dans les sommets des chartes de vente au Québec. Pigeon d'argile trouvera preneur auprès de 375 000 personnes. Il est aussi l'auteur en 1995 de la chanson thème de l'émission de télévision Pignon sur rue.

Fort de ce succès, Parent reviendra à la charge en 1998 avec Grand parleur, petit faiseur qui se vendra à plus de 350 000 exemplaires. Parent participe alors à plusieurs festivals qui le feront apprécier davantage.

En 2001, il lance un troisième album intitulé Les vents ont changé. Bien que le succès critique soit au rendez-vous, Parent n'obtient pas les mêmes ventes qu'à ses deux premiers disques.

Finalement, après une longue tournée qui durera une année et demie, Kevin Parent lancera un album live appelé Retrouvailles où l'on retrouve ses meilleures chansons.

En plus de ses réalisations personnelles, Kevin Parent a participé à une compilation de reprises des meilleures chansons de Jean-Pierre Ferland ainsi que l'album «Porn Flakes», paru en 2005.

En 2011, il interprète Antoine Godin dans Café de Flore, un film de Jean-Marc Vallée. En 2013, il interprète Gabriel, un menuisier gaspésien dans La Maison du pêcheur, un film d'Alain Chartrand. Il a aussi joué son propre rôle dans deux épisodes de la série Les Parent. Il a joué le rôle de l'enquêteur Patrice Marcel dans la série télévisée juridique Toute la vérité à compter de 2013.

À l'occasion de l'élection provinciale partielle dans Bonaventure (), il soutient publiquement la candidate de Québec solidaire[2].

Dans la foulée d'un vaste mouvement de dénonciations sur les réseaux sociaux en juillet 2020, lié à des comportements répréhensibles envers les femmes, l'agence Preste qui le représentait comme artiste interrompt leur collaboration[3],[4], et il est forcé de présenter ses excuses sur Facebook. Parmi les comportements reprochés figurent des événements ayant eu lieu dans les bars: lui et son ami aimaient tremper leur pénis dans le verre des filles, pratique qu'ils appelaient «grainer».

Discographie modifier

Filmographie modifier

Télévision modifier

Lauréats et nominations modifier

Gala de l'ADISQ modifier

artistique modifier

Année Catégorie Pour Résultat
1995[5] album de l'année - pop/rock Pigeon d'argile nomination
découverte de l'année Kevin Parent nomination
interprète masculin de l'année nomination
1996[6] album de l'année - meilleur vendeur Pigeon d'argile nomination
chanson populaire de l'année Seigneur lauréat
interprète masculin de l'année Kevin Parent lauréat
spectacle de l'année - auteur-compositeur-interprète C'est plate mais c'est ça lauréat
vidéoclip de l'année Seigneur lauréat
1997[7] album de l'année - meilleur vendeur Pigeon d'argile nomination
artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec Kevin Parent nomination
chanson populaire de l'année Father on the go lauréat
interprète masculin de l'année Kevin Parent nomination
vidéoclip de l'année Father on the go nomination
1998[8] chanson populaire de l'année Fréquenter l'oubli lauréat
interprète masculin de l'année Kevin Parent lauréat
vidéoclip de l'année Fréquenter l'oubli lauréat
1999[9] album de l'année - meilleur vendeur Grand parleur petit faiseur nomination
album de l'année - pop/rock lauréat
chanson populaire de l'année Maudite jalousie nomination
interprète masculin de l'année Kevin Parent nomination
spectacle de l'année - auteur-compositeur-interprète Grand parleur petit faiseur nomination
vidéoclip de l'année Maudite jalousie nomination
2000[10] Tu pourras dire nomination
2002[11] album de l'année - meilleur vendeur Les vents ont changés nomination
album de l'année - pop/rock nomination
chanson populaire de l'année Caliente nomination
2004[12] Le petit roi nomination
2008[13] album de l'année - anglophone Fangless wolf facing winter nomination
2010[14] chanson populaire de l'année Besoin d'amour nomination
2015[15] album de l'année - folk Face à l'ouest nomination

industriel modifier

Année Catégorie Pour Résultat
1997 émission de télévision de l'année - chanson Kevin Parent et Marie-Jo Thério (avec Marie-Jo Thério) nomination
2002 prise de son et mixage de l'année Pierre Duchesne, Nick Keca, Mario Lessard, Denis Normandeau, Kevin Parent et John Webster pour Les vents ont changés de Kevin Parent lauréat

Prix Juno[16] modifier

Année Catégorie Pour Résultat
1999 meilleur interprète masculin Kevin Parent nomination
meilleur album Grand parleur petit faiseur nomination
meilleur album pop nomination
album francophone le plus vendu nomination
2002 Les vents ont changés lauréat

Notes et références modifier

  1. « Kevin Parent valse entre folk, country et nostalgie », (consulté le )
  2. Éditorial, Le Devoir du 6 décembre 2011
  3. « L’agence Preste rompt ses liens avec Kevin Parent », sur lapresse, (consulté le )
  4. Cédric Bélanger, « Largué par son agence, Kevin Parent s’excuse », sur le Journal de Québec, (consulté le )
  5. « Archives 1995 – », sur ADISQ (consulté le )
  6. « Archives 1996 – », sur ADISQ (consulté le )
  7. « Archives 1997 – », sur ADISQ (consulté le )
  8. « Archives 1998 – », sur ADISQ (consulté le )
  9. « Archives 1999 – », sur ADISQ (consulté le )
  10. « Archives 2000 – », sur ADISQ (consulté le )
  11. « Archives 2002 – », sur ADISQ (consulté le )
  12. « Archives 2004 – », sur ADISQ (consulté le )
  13. « Archives 2008 – », sur ADISQ (consulté le )
  14. « Archives 2010 – », sur ADISQ (consulté le )
  15. « Archives 2015 – », sur ADISQ (consulté le )
  16. (en-US) « Past Nominees + Winners », sur The JUNO Awards (consulté le )

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier