Ketumile Masire

personnalité politique botswanais

Ketumile Masire
Illustration.
Ketumile Masire en 1984.
Fonctions
Président de la République du Botswana
[N 1]
(17 ans, 8 mois et 18 jours)
Élection
Réélection

Vice-président Lenyeletse Seretse
Peter Mmusi
Festus Mogae
Prédécesseur Seretse Khama
Successeur Festus Mogae
Vice-président de la République du Botswana

(13 ans, 9 mois et 13 jours)
Président Seretse Khama
Prédécesseur Posté créé
Successeur Lenyeletse Seretse
Biographie
Nom de naissance Ketumile Joni Masire
Date de naissance
Lieu de naissance Kanye (Protectorat du Bechuanaland)
Date de décès (à 91 ans)
Lieu de décès Gaborone (Botswana)
Nationalité botswanaise
Parti politique Parti démocratique du Botswana

Ketumile Masire
Vice-présidents de la République du Botswana
Présidents de la République du Botswana

Ketumile Joni Masire dit Quett Masire, né le à Kanye (Protectorat du Bechuanaland) et mort le à Gaborone (Botswana)[1], est un homme d'État botswanais, membre du Parti démocratique du Botswana.

Il est vice-président, de 1966 à 1980, puis président de la République de 1980 à 1998.

CarrièreModifier

Vice-président de Seretse Khama, premier président de la République, à partir de l'indépendance le , Ketumile Masire lui succède à sa mort, le , d'abord à titre intérimaire, avant d'être élu par le Parlement le suivant. Réélu en 1984, 1989 et 1994, il démissionne le et il est remplacé par le vice-président Festus Mogae.

Il est blessé le lorsque le BAe 125-800 de l'Escadre aérienne de la force de défense du Botswana qui le transporte dans l'espace aérien angolais est endommagé par deux missiles tirés par un MiG-23 angolais piloté par un pilote de l'armée de l'air cubaine, l'avion d'affaires ayant été auparavant visé par quatre missiles tirés d'une batterie de missiles sol-air sans succès car il n'a pas été identifié par la défense angolaise. Ayant reçu une pale de ventilateur, il est évacué par la Royal Air Force et soigné au Royaume-Uni[2].

Ketumile Masire joue le rôle de médiateur dans la seconde guerre civile en République démocratique du Congo.

De 2009 à 2016, il occupe le poste de chancelier de l'université du Botswana, fonction qu'il avait déjà occupée de 1982 à 1998[3]. Son épouse est décédée en mai 2013[4].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par intérim jusqu'au .

RéférencesModifier

  1. (en-US) « Former Botswana President Sir Ketumile Masire dies aged 91 », The Independent Uganda:,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juin 2017)
  2. (en) Dario Leone, « That time a Cuban-flown Angolan MiG-23 accidentally fired two missiles at a BAe 125 business jet carrying the president of Botswana », sur The Aviation Geek Club, (consulté le 8 mai 2019).
  3. [1], sur ub.bw
  4. (en) https://www.herald.co.zw/president-mourns-former-botswana-first-lady/

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :