Ouvrir le menu principal

Kervens Belfort fils

joueur de football haïtien

Kervens Belfort
Image illustrative de l’article Kervens Belfort fils
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Bangladesh Abahani Limited Dhaka
Numéro 20
Biographie
Nom Kervens Belfort Fils
Nationalité Drapeau : Haïti Haïtienne
Naissance (27 ans)
Lieu Petit-Goâve (Haïti)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2011Drapeau : Haïti Tempête FC 044 (35)
2011-2013Drapeau : France Le Mans FC 053 0(5)
2014Drapeau : Suisse FC Sion 000 0(0)
2014 Drapeau : France Grenoble Foot 38 011 0(3)
2014-2015Drapeau : France ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 008 0(4)
2015 Drapeau : Chypre Ethnikos Achna 016 0(3)
2015-2016 Drapeau : Turquie 1461 Trabzon 011 0(0)
2016-2017Drapeau : Inde Kerala Blasters FC 015 0(3)
2017Drapeau : Suède Syrianska FC 010 0(0)
2017Drapeau : Azerbaïdjan Zirə FK 006 0(1)
2017-2018Drapeau : Inde Jamshedpur FC 014 0(0)
2018-Drapeau : Bangladesh Abahani Limited Dhaka
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-Drapeau : Haïti Haïti041 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 novembre 2018

Kervens Belfort Fils, né le à Petit-Goâve (Haïti) est un footballeur haïtien. Il est attaquant et joue actuellement sous les couleurs de l'Abahani Limited Dhaka (Bangladesh).

Sommaire

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Kervens Belfort Fils est la révélation de l'année 2008 en Haïti, avec le Tempête FC, en remportant le championnat d'ouverture 2008. Il confirme la saison suivante en étant sacré une deuxième fois, ce qui lui vaut d'être élu meilleur joueur du championnat haïtien. Après un troisième titre en 2010, il arrive le au centre de formation du Benfica Lisbonne qu'il intègre sans obtenir de contrat professionnel. Après seulement neuf jours au Benfica, il réalise un essai concluant de trois semaines au Mans où il retrouve son compatriote Jeff Louis.

Il effectue sa première titularisation lors de la 1re journée du championnat de Ligue 2 2011-2012 contre l'AC Arles-Avignon (défaite 1 à 0) où il rate un face à face avec Ludovic Butelle à la 32e minute. Il marque son premier but professionnel contre Sedan, le , à la 26e minute et double même le score à la 55e minute de jeu. Il marque son troisième but de la saison lors de la 13e journée contre Boulogne-sur-Mer. Un but qui offre la victoire au Sarthois puisqu'il est marqué dans les arrêts de jeu et que le score était de 0-0.

À la suite de la rupture de contrat des joueurs du Mans FC (après la relégation du club), il peut rejoindre le FC Sion, en septembre 2013, où il joue avec les U21 dans un premier temps en attendant que son transfert soit effectif au . Alors qu'il devait rester au club jusqu'en juin 2015 et qu'il avait participé au stage de préparation avec le groupe de première division, dirigé par Laurent Roussey, le club suisse, ayant atteint le quota de joueurs extra-communautaires, lui annonce qu'il ne pourrait pas jouer pendant 4 mois, en attendant sa licence. Ne voulant pas rester 4 mois sans jouer, il rejoint le Grenoble Foot 38, le , sous forme de prêt. Le club évolue alors en championnat de France amateur et vise la montée en National[1]. En juillet 2014, il recale à l'Étoile Fréjus Saint-Raphaël (club de National) où il rejoint ses compatriotes Dominique Jean-Zéphirin et Jean-François James (en)[2].

À partir de 2015, Kervens Belfort quitte la France et entame une carrière de globe-trotter qui le voit jouer successivement en Chypre (Ethnikos Achna, 2015), Turquie (1461 Trabzon (en), 2015-2016), Inde (Kerala Blasters FC, 2016-2017), Suède (Syrianska FC, 2017) et Azerbaïdjan (Zirə FK, 2017). En août 2017, il revient en Indian Super League afin de jouer au Jamshedpur FC[3].

Carrière en équipe nationaleModifier

Auteur de 12 buts en 41 matchs depuis sa première convocation avec l'équipe nationale en mars 2010, Kervens Belfort fils est un joueur majeur des Grenadiers d'Haïti des années 2010.

Il dispute ainsi les éliminatoires des Coupes du monde de 2014 et 2018 (13 matchs et 4 buts en tout)[4]. Sur le banc lors de la Gold Cup 2013, il se rattrape en étant titulaire lors de la Gold Cup 2015 dont il joue trois matchs[4].

Le , à l'occasion des barrages de la Copa América Centenario, il est à l'origine d'un but important face à Trinité-et-Tobago qui permet à son pays de participer pour la première fois à la Copa América[5]. Il prend part aux trois rencontres que son pays dispute lors de ce tournoi aux États-Unis[4].

Buts en sélection

PalmarèsModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Kervens Belfort est lui aussi Grenoblois ! », sur www.gf38.fr, (consulté le 31 janvier 2014).
  2. « Belfort Kervens fils signe à l’Etoile Fréjus Saint-Raphael », sur www.ashaps.com, (consulté le 24 septembre 2018).
  3. (en) « ISL 2017: Former Kerala Blasters star Kervens Belfort signs for Jamshedpur FC », sur www.goal.com, (consulté le 24 septembre 2018).
  4. a b et c (en) « Kervens Belfort fils - Haiti - Caribbean Football », sur www.caribbeanfootballdatabase.com (consulté le 24 septembre 2018).
  5. « Les Grenadiers qualifiés pour la Copa America Centenario ! », sur www.haitilibre.com, (consulté le 24 septembre 2018).

Liens externesModifier