Ouvrir le menu principal

Kepa Arrizabalaga
Image illustrative de l’article Kepa Arrizabalaga
Kepa Arrizabalaga sous le maillot de Chelsea.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Numéro 1
Biographie
Nom Kepa Arrizabalaga Revuelta
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (25 ans)
Lieu Ondarroa (Espagne)
Taille 1,89 m (6 2)
Période pro. Depuis 2012
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
2004-2015Drapeau : Espagne Athletic Bilbao
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2015-2018Drapeau : Espagne Athletic Bilbao054 0(0)
2015 Drapeau : Espagne SD Ponferradina020 0(0)
2015-2016 Drapeau : Espagne Real Valladolid040 0(0)
2018-Drapeau : Angleterre Chelsea FC 065 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012Drapeau : Espagne Espagne -18 ans002 0(0)
2012Drapeau : Espagne Espagne -19 ans006 0(0)
2013-2017Drapeau : Espagne Espagne espoirs018 0(0)
2017-Drapeau : Espagne Espagne009 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 octobre 2019

Kepa Arrizabalaga Revuelta, né le à Ondarroa, est un footballeur international espagnol qui évolue au poste de gardien de but à Chelsea.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Formation à LezamaModifier

Né à Ondarroa au Pays basque, Kepa a été formé au centre de formation de l'Athletic Bilbao à partir de 2004, il est passé par toutes les équipes de jeunes du club. En 2011, Marcelo Bielsa décida de le nommer troisième gardien de l'équipe première devant des joueurs plus âgés que lui comme Jon Ander Serantes, Aitor Fernandez ou Gorka Magunazelaia. L'entraîneur argentin le convoqua ainsi quatre fois dans le groupe professionnel au cours de la saison. A la fin du mois de janvier 2012, Kepa rejoint la seconde équipe filiale de l'Athletic, le Club Deportivo Baskonia. Avec cette dernière, il joua douze rencontres de quatrième division. Kepa commença la saison 2012-2013 dans les rangs du Baskonia jusqu'en février 2013 où il rejoint alors l'Athletic Bilbao B suite à la blessure de Serantes. Des problèmes de dos l'empêcheront de jouer le dernier mois de compétition ainsi que les cinq premières journées de la saison 2013-2014. Quelques mois après, en janvier 2014, il fut victime d'une fracture du premier métacarpien de sa main droite et fut absent un mois. Il commença la saison 2014-2015 comme titulaire de l'équipe réserve de l'Athletic, devant Álex Remiro.

Prêt en seconde divisionModifier

Après avoir disputé 17 parties et encaissé 11 buts avec l'équipe réserve de l'Athletic Bilbao, il est cédé à l'hiver 2014-2015 au SD Ponferradina, en seconde division avec pour but d'acquérir plus d'expérience. Pour ses débuts à ce niveau, il n'encaissa que 19 buts en 20 matchs. Pour la saison 2015-2016, l'Athletic Bilbao cherche un club de première division pour le prêter mais n'arriva à aucun accord. Finalement, il fut de nouveau prêté en seconde division, au Real Valladolid. Il y disputa 40 matchs et encaissa 48 buts.

Athletic Bilbao (2015-2018)Modifier

De retour à Bilbao après son prêt à Valladolid, Kepa intègre de manière définitive l'équipe première de l'Athletic en tant que troisième gardien derrière Gorka Iraizoz et Iago Herrerín.

Le 16 septembre 2016, il fait ses débuts en Liga lors d'une victoire 1-0 face au Deportivo La Corogne.

Durant la saison 2016-2017, Kepa gagne petit à petit la confiance de son coach Ernesto Valverde et réussi à grappiller du temps de jeu en disputant 23 matchs de championnat. C'est lors de la saison suivante qu'il s'affirme comme un titulaire entre les buts de Bilbao. Il réalise d'excellentes performances et est d'ailleurs fortement annoncé au Real Madrid[1], il prolonge finalement jusqu'en 2025 à Bilbao, sa clause libératoire est élevée à 80 millions d'euros.

Chelsea (depuis 2018)Modifier

Le 8 août 2018, Chelsea lève sa clause libératoire de 80 millions d'euros et Kepa devient le gardien le plus cher de l'histoire[2]. Selon le Centre International d'Étude du Sport (CIES), qui évalue alors sa valeur à 35,3 millions d'euros, il s'agit du transfert le plus « surpayé » du mercato estival 2018[3]. Il joue son premier match avec sa nouvelle équipe face à Huddersield en n'encaissant pas de but. Malgré le coût de son transfert, Kepa réalise de bonnes performances avec sa nouvelle équipe. Les blues réalisent un bon début de saison et restent invaincus jusque fin novembre. Après 23 journées de championnat, il est le deuxième gardien ayant réussi à garder le plus souvent ses buts inviolés derrière Alisson avec dix "clean sheets".

Il se fait remarquer lors de la finale de Coupe de la Ligue anglaise 2018-2019 face à Manchester City, en refusant de sortir pour laisser sa place à Willy Caballero entraînant la défaite de son équipe aux tirs au but.

Le , il se distingue lors de la demi-finale retour d'Europa League face à l'Eintracht Francfort lors des tirs au but. Il arrête notamment les deux derniers tirs (ceux de Martin Hinteregger & Gonçalo Paciência), ce qui donne la possibilité à Eden Hazard d'offrir la finale à Chelsea.

 
Kepa vainqueur de l'Europa League en 2019.

Le , Kepa remporte le premier titre de sa carrière professionnelle avec les Blues face à Arsenal (4-1) en finale de l'Europa League.

Équipe nationaleModifier

 
Kepa Arrizabalaga lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans face au Portugal, en juillet 2012.

Arrizabalaga est sélectionné en 2012 par Julen Lopetegui, alors entraineur de l'Espagne des moins de 19 ans, pour participer aux championnats d'Europe des moins de 19 ans. Le jeune gardien est titulaire et remporte le tournoi face à la Grèce en finale (score: 1-0)[4].

Bien qu'il ait déjà fait partie du groupe espagnol senior (sans pour autant jouer), Arrizabalaga sera appelé à participer aux championnats d'Europe espoirs en juin 2017[5]. L'Espagne espoirs atteindra la finale avant de s'incliner face à l'Allemagne.

Il débute avec l'équipe d'Espagne, sous les ordres du sélectionneur Julen Lopetegui, le 11 novembre 2017 lors d'un match amical face au Costa Rica (victoire 5 à 0).

Il fait partie des 23 joueurs espagnols participant à la Coupe du monde 2018[6], mais n'y joue aucun match.

StatistiquesModifier

Statistiques de Kepa Arrizabalaga au 6 octobre 2019[7]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2014-2015   SD Ponferradina (prêt) Liga Adelante 20 0 - - - - - - - - - 20 0
Sous-total 20 0 - - - - - - - - - 20 0
2015-2016   Real Valladolid (prêt) Liga Adelante 39 0 1 0 - - - - - - - 40 0
Sous-total 39 0 1 0 - - - - - - - 40 0
2016-2017   Athletic Bilbao Liga 23 0 - - - - C3 - - - - 23 0
2017-2018   Athletic Bilbao Liga 30 0 1 0 - - C3 - - - - 31 0
Sous-total 53 0 1 0 - - - - - - - 54 0
2018-2019   Chelsea FC Premier League 36 0 1 0 4 0 C3 13 0 - - 54 0
2019-2020   Chelsea FC Premier League 8 0 - - - - C1 2 0 1 0 11 0
Sous-total 44 0 1 0 4 0 - 15 0 1 0 65 0
Total sur la carrière 156 0 3 0 4 0 - 15 0 1 0 179 0


Liste des matches internationauxModifier

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Officiel : Cible du Real Madrid. Finalement Kepa Arrizabalaga prolonge avec l'Ahletic Bilbao. », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 4 avril 2018)
  2. L'Athletic Bilbao annonce le départ de Kepa Arrizabalaga pour 80 millions, www.lequipe.fr, 8 août 2018.
  3. « Le top 15 des transferts surpayés », sur lequipe.fr (consulté le 12 septembre 2018).
  4. UEFA.com, « Moins de 19 ans - L'Espagne grande gagnante en Estonie », sur UEFA.com (consulté le 14 août 2018)
  5. Rédaction, « Championnat d'Europe des moins de 21 ans : l'Espagne avec Gerard Deulofeu et Marco Asensio face à la Macédoine », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  6. Clément Martel, « Tout savoir sur l’Espagne à la Coupe du monde 2018 de football », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  7. « Fiche de Kepa Arrizabalaga », sur footballdatabase.eu
  8. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe d'Espagne a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externesModifier