Kenwood House

Kenwood House est un ancien logis seigneurial situé à Hampstead, près de Londres, à la limite nord de Hampstead Heath.

Kenwood House
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Château anglais
Destination actuelle
Musée
Style
Architecture georgienne et néoclassique
Architecte
Robert Adam
Construction
c.1616
Propriétaire
English Heritage
Gestionnaire
Patrimonialité
Registered park or garden (d)
Monument classé de Grade I (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Visiteurs par an
159 556 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Royaume-Unis
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte du Royaume-Uni
voir sur la carte du Royaume-Uni
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Londres
voir sur la carte de Londres
Red pog.svg

HistoireModifier

Le bâtiment original date du début du XVIIe siècle et portait le nom de Caen Wood House. La propriété a été acquise par la famille Muray, comte de Mansfield en 1754, et a été la propriété de cette famille jusqu'en 1914.

Une partie des décorations intérieures (dont notamment la bibliothèque) a été dessinée par Robert Adam entre 1764 et 1779.

La propriété a été acquise par Edward Guinness en 1924 puis donnée à la nation anglaise à son décès en 1927 avec une partie de sa propre collection d'art.

La résidence et son parc sont ouverts gratuitement au public depuis 1928. Ils sont gérés par l'English Heritage depuis 1986, et l'intérieur du bâtiment a été restauré en 2012.

La propriété dispose d'un parc paysager de 45 hectares dessiné par Humphry Repton, qui est inséré dans le parc Hampstead Heath ; on y trouve des sculptures de Henry Moore, Barbara Hepworth et Eugène Dodeigne.

Des scènes du film Coup de foudre à Notting Hill ont été tournées dans le parc.

Peintures conservées à Kenwood HouseModifier

 
Mary, Comtesse de Howe, 1764
par Thomas Gainsborough.

La collection d'art de la propriété contient également des œuvres de John Constable, Joshua Reynolds[2].

RéférencesModifier

  1. Le siècle de Rubens, catalogue d'exposition, Bruxelles, Musées royaux des beaux-arts de Belgique, 1965, p. 66-67.
  2. « Kenwood | English Heritage », sur www.english-heritage.org.uk (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :