Kenneth Alan Ribet

mathématicien américain
Ken Ribet
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
New York (États-Unis)
Domicile États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Domaines Mathématiques
Institutions Université de Californie à Berkeley
Diplôme Université Brown
Université Harvard
Renommé pour Théorie des nombres
Analyse diophantienne
Distinctions Prix Fermat (1989)

Kenneth Alan Ribet, dit Ken Ribet, né le , est un mathématicien américain, qui enseigne à l'université de Californie à Berkeley. Il est spécialisé en théorie algébrique des nombres et en géométrie algébrique.

TravauxModifier

Ses travaux ont notamment été utilisés par Andrew Wiles dans sa démonstration du dernier théorème de Fermat. Ribet a en effet démontré la conjecture epsilon (en), proposée par Jean-Pierre Serre, et dont il résulte que si la conjecture de Taniyama-Shimura est vraie, alors le dernier théorème de Fermat l'est aussi.

Il a aussi donné son nom au théorème de Herbrand-Ribet, également lié au Grand théorème de Fermat.

Après des études à l'université Brown, il a obtenu un Ph.D. de l'université Harvard en 1973 sous la direction de John Tate.

Prix et distinctionsModifier

En 1998, il est fait docteur honoris causa de l'université Brown. Il est élu à l'American Academy of Arts and Sciences en 1997 et à la National Academy of Sciences en 2000.

Il a reçu le prix Fermat en 1989 et en 2017 il est lauréat de la médaille Brouwer.

SourceModifier

Liens externesModifier