Kehlen

commune luxembourgeoise

Kehlen
(lb) Kielen
Kehlen
La chapelle et l’église.
Blason de Kehlen
Blason
Drapeau de Kehlen
Logo
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Canton Capellen
Bourgmestre
(Buergermeeschter)
Mandat
Félix Eischen (CSV)
2017-2023
Codes postaux (liste détaillée)
Code UAL 2 LU0000105
Indicatif téléphonique (+352)
Démographie
Population 6 232 hab.[1] ()
Densité 221 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ 00″ nord, 6° 02′ 00″ est
Altitude Min. 242 m
Max. 389 m
Superficie 28,18 km2 [2]
Élections
Communales
(mode de scrutin)
Scrutin proportionnel plurinominal
Législatives Circonscription Sud
Européennes Circonscription Luxembourg
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canton de Capellen
Voir sur la carte topographique du Canton de Capellen
City locator 14.svg
Kehlen
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Voir sur la carte administrative du Luxembourg
City locator 14.svg
Kehlen
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Voir sur la carte topographique du Luxembourg
City locator 14.svg
Kehlen
Liens
Site web www.kehlen.lu

Kehlen (en luxembourgeois : Kielen Écouter) est une localité luxembourgeoise et le chef-lieu de la commune portant le même nom située dans le canton de Capellen.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune comprend les sections de Kehlen (siège), Dondelange, Keispelt, Meispelt, Nospelt et Olm, ainsi que quelques hameaux et lieux-dits.

Elle a une superficie de 2 818 ha et compte environ 4 800 habitants. La superficie boisée est de 454 ha et l’altitude varie entre 242 et 389 m.

La route nationale N12 traverse la commune. Il y a 21,22 km de voirie vicinale et 23,97 km de voirie rurale.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le nom de Kehlen provient du nom romain Callidovilla « villa de Callido » ; le site est documenté depuis 636.

HistoireModifier

Le territoire de la commune était déjà peuplé très tôt, comme le prouvent les fouilles archéologiques et la découverte de tombes celtes autour de Kehlen, de cimetières gallo-romains et de villas romaines aux alentours de Nospelt, ainsi que de tombes mérovingiennes entre Nospelt et Dondelange.

Sur les hauteurs de Schoenberg près de Kehlen, au croisement de deux voies romaines, se situait très vraisemblablement un ensemble de constructions gallo-romaines, dont l’existence est confirmée par la découverte d’un piédestal représentant quatre divinités. L’ancienne paroisse de Schoenberg, une des plus anciennes du pays (ses registres remontent à 1637), dépendait de l’abbaye Saint-Maximin de Trèves.

Suivant la légende, un village aurait existé sur le plateau de Schoenberg. Il aurait disparu lors des années de la peste. Aucune trace n’en a été découverte jusqu’à ce jour.

À Nospelt se trouvait un des plus anciens centres de fabrication d’ustensiles de cuisine en terre cuite, et sa poterie était connue au-delà des frontières. Le festival Eemaischen perpétue cette tradition.

Le , la commune fut amputée de la section de Kopstal pour créer la nouvelle commune de Kopstal[3].

La population de la commune de Kehlen se composait, dans le passé, en majorité de cultivateurs et de petits artisans. Mais, suite à l’industrialisation du pays et surtout à l’essor économique de l’après-guerre, la structure de la population a changé et aujourd’hui la majorité des habitants travaille dans le secteur des services. Grâce à la mobilité accrue des gens et à la situation de la commune à proximité de la ville de Luxembourg avec ses débouchés et son marché de l’emploi, la population de la commune a plus que doublé depuis les années 1970.

Politique et administrationModifier

Liste des bourgmestresModifier

Titulaires de la fonction de bourgmestre de Kehlen 
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Félix Eischen[4]
(né en )
En cours2 ans, 11 mois et 9 jours PCS

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans le pays depuis 1821. Les recensements décennaux de la population permettent de caler les chiffres sur la composition de la population par sexe, âge, nationalité et commune de résidence. Entre deux recensements, la population au 1er janvier de l’année   est évaluée en ajoutant à la population au 1er janvier de l’année   les soldes naturel (naissances   décès) et migratoire (arrivées   départs) de l'année. La même méthode est appliquée pour la répartition par âge au 1er janvier et les effectifs totaux par nationalité. Depuis le , le Luxembourg dénombre 102 communes.

Au , la commune comptait 6 232 habitants.

           Évolution démographique de Kehlen. [ modifier ]
1821 1851 1871 1880 1890 1900 1910 1922 1930
1 5282 3762 5122 5132 1922 0961 9721 8811 790
1935 1947 1960 1970 1978 1979 1981 1983 1984
1 6811 5621 6291 6742 3432 4592 7273 0803 110
1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993
3 2903 2203 4303 6153 7463 9704 3814 4944 476
1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
4 5804 6264 7264 7774 8374 9124 8834 7924 724
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
4 7174 7074 7334 7514 8124 7854 8874 9315 048
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
5 0995 2235 3385 3755 4575 9036 0566 1436 232
Jusqu'en 1970 et pour les années 1981, 1991, 2001 et 2011 : date du recensement général de la population ; pour les autres années : situation au 1er janvier.
(Sources : STATEC depuis 1821 et CTIE à partir de 2017[1].)
           Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
La tourelle de Kehlen.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Georges Kayser, abbé et archéologue, fondateur des Georges Kayser Altertumsfuerscher.

Héraldique, logotype et deviseModifier

  Blason
Burelé d’argent et d’azur de dix pièces au lion de sable armé lampassé et couronné d’or tenant de ses pattes une crosse d’abbé d’or posée en pal.
Détails
Armoiries de la commune luxembourgeoise de Kehlen. Les armoiries sont adoptées par le conseil communal en date du 10 octobre 1983 et agréées par arrêté ministériel du 21 novembre 1983.
 
Logo utilisé jusqu'en 2019.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :