Ouvrir le menu principal

Katsumi Nishikawa

réalisateur japonais
Katsumi Nishikawa
Naissance
Chizu (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Décès (à 91 ans)
Tokyo (Japon)
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables L'Étendard des brumes

Katsumi Nishikawa (西河克己?), né le et mort le est un réalisateur et scénariste japonais.

BiographieModifier

Katsumi Nishikawa fait ses études à l'université Nihon. Il entre à la Shōchiku en tant qu'assistant réalisateur en 1939[1]. Il travaille avec des réalisateurs tels que Yasushi Sasaki, Yūzō Kawashima et Noboru Nakamura avant de réaliser son premier film, Izu no enka-shi, en 1952[2].

Il meurt le dans un hôpital de Tokyo des suites d'une pneumonie à l'âge de 91 ans[1].

Katsumi Nishikawa a réalisé près de 70 films et écrit une vingtaine de scénarios entre 1952 et 1992[2].

Filmographie sélectiveModifier

 
Musée Katsumi Nishikawa, Chizu, Japon
  • 1952 : Izu no enka-shi (伊豆の艶歌師?)
  • 1955 : Haru no yo no dekigoto (春の夜の出来事?)
  • 1956 : Tōkyō no hito (東京の人 前後篇?)
  • 1956 : Shiawase wa doko ni (しあわせはどこに?)
  • 1957 : Eien ni kotaezu (永遠に答えず?)
  • 1958 : Eien ni kotaezu: Kanketsu-hen (永遠に答えず 完結篇?)
  • 1958 : Utsukushii anju-san (美しい庵主さん?)
  • 1959 : Fudōtoku kyōiku kōza (不道徳教育講座?)
  • 1959 : Kōshu dai no shita (絞首台の下?)
  • 1959 : Wakai keisha (若い傾斜?)
  • 1959 : Kaze no aru michi (風のある道?)
  • 1960 : Roku san-sei guren-tai (六三制愚連隊?)
  • 1960 : Shippū kozō (疾風小僧?)
  • 1961 : Tsuiseki (追跡?)
  • 1961 : Kusa wo karu musume (草を刈る娘?)
  • 1962 : Akai tsubomi to shiroi hana (赤い蕾と白い花?)
  • 1962 : Wakai hito (若い人?)
  • 1962 : Seinen no isu (青年の椅子?)
  • 1962 : Hoshi no hitomi o motsu otoko (星の瞳をもつ男?)
  • 1963 : Ame no naka ni kiete (雨の中に消えて?)
  • 1963 : Aoi sanmyaku (青い山脈?)
  • 1963 : La Danseuse d'Izu (伊豆の踊子, Izu no odoriko?)
  • 1964 : Kikyō (帰郷?)
  • 1965 : Yottsu no koi no monogatari (四つの恋の物語?)
  • 1966 : Tomo o okuru uta (友を送る歌?)
  • 1967 : Kitaguni no ryojō (北国の旅情?)
  • 1967 : Hi no ataru sakamichi (陽のあたる坂道?)
  • 1967 : Yūbue (夕笛?)
  • 1968 : Zansetsu (残雪?)
  • 1976 : Eden no umi (エデンの海?)
  • 1976 : Shunkinsho (春琴抄?)
  • 1977 : L'Étendard des brumes (霧の旗, Kiri no hata?)[3]
  • 1978 : Oyomeni yukimasu (お嫁にゆきます?)
  • 1984 : Chī-chan gomen ne (チーちゃんごめんね?)
  • 1984 : Seito shokun! (生徒諸君!?)
  • 1989 : My Phoenix (マイフェニックス, Mai fenikkusu?)
  • 1992 : Ippai no kakesoba (一杯のかけそば?)

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Gavin J. Blair, « Veteran directors pass away in Japan », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 30 juillet 2018)
  3. L'Étendard des brumes : titre français du film d'après le catalogue : Hideko Govaers, Reiko Inoue et La Cinémathèque française, Le Cinéma japonais de ses origines à nos jours (de janvier 1984 à avril 1985), Cinémathèque française, 1er trimestre 1984, 144 p. (lire en ligne), p. 140

Liens externesModifier