Ouvrir le menu principal
Karl Paquette

Naissance
Paris
Activité principale Danseur étoile
Style Danse classique
Danse néo-classique
Danse contemporaine
Lieux d'activité Paris
Années d'activité Depuis 1994
Formation École de Danse de l'Opéra national de Paris
Maîtres Gilbert Mayer
Patrice Bart
Laurent Hilaire
Récompenses Prix du Cercle Carpeaux

Scènes principales

Karl Paquette, né le à Paris[1], est un danseur français. Il a été étoile du ballet de l'Opéra de Paris.

Les débutsModifier

En 1987 Karl Paquette entre à l'École de danse de l'Opéra de Paris[2]. Lors du spectacle donné par l'école à l'occasion de la fin d'études, il danse le premier rôle de La Fille mal gardée.

Dans le ballet de l'Opéra de ParisModifier

À l'âge de dix-sept ans, en 1994, Karl Paquette est engagé dans le corps de ballet.

Devenu quadrille en 1995, coryphée en 1996 et sujet en 2000, il est promu premier danseur en 2001, après avoir présenté des variations de La Bayadère et de La Esmeralda.

Danseur étoileModifier

Karl Paquette est nommé danseur étoile le , à l'issue de la représentation de Casse-Noisette de Rudolf Noureev[2]. Il fait ses adieux à l'Opéra de Paris le .

RécompensesModifier

Il atteint en 1995 la finale du concours de l'Eurovision des jeunes danseurs. En 1999 il reçoit le prix du Cercle Carpeaux.

CaractéristiqueModifier

Sa danse puissante, engagée et généreuse[3] fait de lui l'interprète idéal des rôles noirs au sein des ballets[4].

Habitué des remplacements au pied levé lors de blessures d'autres danseurs[5], Karl Paquette gagne une réputation d'homme providentiel auprès d'une partie du public[6].

RépertoireModifier

FilmographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Karl Paquette, étoile de l’Opéra de Paris : « Parisien de naissance, j’ai toujours été imprégné de cette vie trépidante... », article par Marie-Astrid Gauthier du 10 mars 2010
  2. a et b Karl Paquette, nouvelle étoile de l'Opéra de Paris dans Le Monde du 4 janvier 2010
  3. « Karl Paquette drew applause for his huge circles of grand jetes and [...] Karl again with his series of “fouettes” of which I counted about 25. », Ballet Magazine, octobre 2009.
  4. « Paquette danse de manière très physique, avec une énergie et un dynamisme remarquables. Il ne se ménage pas et nous propose un Abderam blond énergique, séducteur en diable. C’est un danseur généreux, capable en ce moment de passer d’un éblouissant Oiseau de feu de Béjart à ce rôle très Noureev avec une égale réussite et une égale joie de danser. Exemplaire. », Gérard Mannoni, Altamusica, décembre 2008.
  5. « Although he is constantly called upon to replace injured étoiles. », Ballet Magazine, avril 2008.
  6. « Casting him in virtually every possible leading role seems to have paid off, as he delivered an excellent variation, with flashes of near-virtuosity. », Ballet Magazine, avril 2008.