Karl Neuhof

personnalité politique allemand

Karl Neuhof (né le à Friedberg (Hesse), mort le au camp de Sachsenhausen) est un résistant allemand au nazisme.

Karl Neuhof
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Lieu de détention
Stolperstein Zeltinger Str 65 (Frohn) Karl Neuhof.jpg
plaque commémorative

BiographieModifier

Neuhof revient de la Première Guerre mondiale avec deux blessures et la Croix de fer, que lui remis personnellement l'empereur Guillaume II.

En 1921, il s'installe de Friedberg à Berlin. Il travaille comme négociant en grains dans une entreprise dirigée par un Juif. En 1923, il épouse Gertrud Jaffke. En 1926, il s'inscrit au KPD, à la Rote Hilfe Deutschlands et l'association sportive Fichte. Il habite Frohnau et est membre de la section de Glienicke/Nordbahn. Avec sa femme, il participe à une cantine populaire.

À partir de 1933, il devient chômeur puis travaille comme manœuvre dans la construction.

À la fin de l'automne 1942 et le , son vieil ami Wilhelm Beuttel, instructeur du Comité central du KPD, vient à l'appartement de Neuhof à Berlin-Frohnau et lui demande une cachette. Le couple Neuhof lui accorde un abri, bien qu'il soit en danger lui-même. Le , Wilhelm Beuttel et le couple Neuhof sont arrêtés. En , Karl Neuhof est amené au camp de concentration de Sachsenhausen et abattu en tant que combattant de la résistance juive le . Gertrud Neuhof est envoyée au camp de concentration de Ravensbrück. Elle survit à la marche de la mort en et est libérée par l'Armée rouge.

Peter Neuhof, le fils de Karl et Gertrud Neuhof né en 1925, est également arrêté et reçoit en prison les écrits laissés par Karl Neuhof, un journal et des lettres.

La sœur de Karl Neuhof, Antonie Maurer, meurt au camp d'Uckermark. Sa mère Helene Neuhof meurt à 82 ans au camp de Theresienstadt.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier