Ouvrir le menu principal

Karl August Böttiger

Karl August Böttiger ( Reichenbach, Dresde) est un archéologue, pédagogue, philologue et écrivain de la langue allemande.

BiographieModifier

Recteur à Guben (1784), puis à Bautzen(1790)[1], il devient directeur du gymnase de Weimar de 1791 à 1804. Conseiller de cour et directeur des études de la maison des pages à Dresde (1804), il est nommé directeur de l'école militaire et inspecteur des musées d'antiques (1814). Associé de l'Institut de France (1832), membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres[2], il entretenait une correspondance importante avec Aubin-Louis Millin, et fréquentait l'ambassadeur de France au royaume de Saxe, Jean-François de Bourgoing.

ŒuvresModifier

Il publia de nombreuses études dans des recueils périodiques comme le Journal du luxe et de la mode (1797-1809) sous le pseudonyme de Bertuch et travailla au Nouveau Mercure allemand et à la Gazette universelle de Posselt (1796-1806). On lui doit :

  • Cahiers archéologiques (avec H. Meyer)
  • Musée archéologiques (avec H. Meyer)
  • Journal des notices artistiques
  • Amalthée ou l'archéologie de l'art (1821-1828)
  • Sabine ou la matinée d'une dame romaine à sa toilette, à la fin du Ier siècle de l'ère chrétienne (1803)
  • Les Noces Aldobrandines (1810)
  • Idée sur larchéologie de la peinture (1811)
  • Leçons sur la galerie des Antiques de Dresde (1814)
  • Cours et Mémoires d'archéologie (1817)
  • Éclaircissements cosmographiques sur le monde ancien (1818)
  • Idées sur la mythologie de l'art (1826-1836)

BibliographieModifier

  • Geneviève Espagne, Bénédicte Savoy (éd.) : Aubin-Louis Millin et l'Allemagne. Le Magasin encyclopédique - Les lettres à Karl August Böttiger. Série Europaea Memoria. Studien und Texte zur Geschichte der europäischen Ideen 41, Hildesheim [Georg Olms Verlag - Weidmannsche Verlagsbuchhandlung], 2005. (ISBN 3-487-12871-3).

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.318
  2. « Les académiciens au fil de l'histoire », sur Institut de France (consulté le 31 janvier 2010)

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externesModifier