Karl-Heinz Reichel

Linguite

Karl-Heinz Reichel est un linguiste et philologue romaniste allemand spécialiste du domaine linguistique de l'auvergnat[1].

Karl-Heinz Reichel
Auvergnat selon Karl-Heinz Reichel.png
Aire linguistique de l'auvergnat selon Karl-Heinz Reichel.
Biographie
Naissance
Formation
Activités

BiographieModifier

Issu de l'université d'Erlangen-Nuremberg, une des universités les plus anciennes d'Allemagne, il a commencé ses études sur l'auvergnat en Auvergne en 1981 lors d'une période d'étude à l'université Blaise-Pascal et a produit depuis lors sans interruption de nombreuses recherches sur l'auvergnat[2]'[3]. Il est en 1999 directeur de la Berufsfachschule für Fremdsprachenberufe de Bamberg[4], un organisme de formation professionnelle en langues étrangères[5].

Il est l'auteur d'un Grand Dictionnaire général auvergnat-français basé sur l'auvergnat sur ses pratiques contemporaines[6]. Disciple de Pierre Bonnaud, qui considère l'auvergnat comme une langue à part entière[7], il adopte la même graphie que lui, différente de la graphie classique, ce qui fait de son dictionnaire et de leurs autres travaux des sources dignes d'intérêt mais néanmoins moins accessibles du point de vue majoritaire, qu'il soit universitaire ou occitaniste[8],[9]. La graphie dite de l'auvergnat unifié est une voie alternative aux grands courants, qui usuellement se répartissent entre graphie justifiée par la phonétique, et graphie justifiée par l'étymologie[10].

Ses recherches initiales portent sur les parlers du Puy-de-Dôme et amènent à la réalisation de sa thèse de philologie Les Parlers du Puy-de-Dôme et parlers voisins au NO et à l'Est[11]. Il publie en 2012 après plusieurs années d'enquêtes un livre sur les parlers arverno-bourbonnais[12]'[13] qui désignent les parlers occitans du sud de l'Allier. Les recherches actuelles se poursuivent sur les parlers du Cantal[14]. Certains des travaux sont en partie publiés dans la revue Bïzà Neirà publiée par l'association Cercle Terre d'Auvergne[15].

Les recherches menées sont néanmoins considérées comme des références importantes sur les différents parlers auvergnats[16]'[17] et sont utilisés ou mentionnées par d'autres spécialistes du sujet[18]'[19]'[20], occitanistes ou romanistes, dont notamment Jean-Pierre Chambon[21]'[22].

PublicationsModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liste non exhaustive de ses ouvrages.

  • Reichel Karl-Heinz, Études et recherches sur les parlers arverno-bourbonnais aux confins de l'Auvergne, du Bourbonnais, de la Marche et du Forez, collection Eubransa/Travaux, CTA, Chamalières 2012.
  • Reichel Karl-Heinz, Grand dictionnaire général auvergnat-français, éditions Créer, Nonette 2005. (ISBN 2-8481-9021-3). (aperçu limité en ligne)
  • Reichel Karl-Heinz, Les parlers du Puy-de-Dôme et parlers voisins au Nord-Ouest et à l’Est, Thèse de philologie à l'Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg. Publication par le CTA, Clermont-Ferrand, 1991.
  • Reichel Karl-Heinz, Gouguet Marie-France, collaboration sous la direction de Pierre Bonnaud, Abrégé de grammaire des parlers du nord-est de l'Auvergne, CTA Clermont-Ferrand 1987. ISSN 0335-850X.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Serge Soupel, « The special position of Auvergnat », International Journal of the Sociology of Language, no 169,‎ , p. 91-106 (ISSN 0165-2516)
  2. Karl-Heinz Reichel, Introduction de Les parlers du Puy-de-Dôme et parlers voisins au Nord-Ouest et à l’Est, Thèse de philologie romane à l'Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg, Chamalières, CTA, , 410 p.
  3. « Reichel Karl-Heinz », sur http://cercleterredauvergne.fr/ (consulté le 2 mai 2016)
  4. Pierre Bonnaud, Nouveau Dictionnaire Général Français : Auvergnat, Nonette, Créer, , 776 p. (ISBN 2-909797-32-5, lire en ligne), p. 778
  5. Site de l'école
  6. (ca) Bernat Arrous, « Occità, basc i gallec: tres escenaris terminològics - Era lexicografia de lengua d’Òc : brèu assai de sintèsi », E lexicograffa de lengua d'Òc, Institut d'Estudis Catalans,‎ , p. 45-59 (ISSN 2013-6692, lire en ligne)
  7. (oc) Domergue Sumien, « Classificacion dei dialèctes occitans », Linguistica occitana,‎ (ISSN 1773-0538, lire en ligne)
  8. (oc) Domergue Sumien, « La lexicografia: per de diccionaris de qualitat », Jornalet, Barcelone,‎ (ISSN 2385-4510, lire en ligne)
  9. (oc) Domergue Sumien, « Los secessionismes lingüistics: la diferéncia auvernhata », Jornalet,‎ (ISSN 2385-4510, lire en ligne)
  10. (es) María José Domínguez Vázquez, Xavier Gómez Guinovart, Carlos Valcárcel Riveiro, Lexicografía de las lenguas románicas : proximaciones a la lexicografía contemporanea y contrastiva, vol. 2, Berlin, Walter de Gruyter, (ISBN 978-3-11-031016-0, lire en ligne), El problema de la normalización ortográfica
  11. (en) Kathryn Klingebiel, « Occitan Studies: Language and Linguistics », The Year's Work in Modern Language Studies, vol. 75,‎ , p. 150-157
  12. Karl-Heinz Reichel, Études et recherches sur les parlers arverno-bourbonnais aux confins de l'Auvergne, du Bourbonnais, de la Marche et du Forez, Chamalières, Cercle Terre d'Auvergne, coll. « Eubransa-Travaux », , 191 p., 24 cm (notice BnF no FRBNF42729493).
  13. « Nouvel ouvrage sur les parlers arverno-bourbonnais », sur Site du quotidien La Montagne http://www.lamontagne.fr/, (consulté le 17 février 2017)
  14. Karl-Heinz Reichel, « La morphologie de l'imparfait de l'indicatif dans les parlers du Cantal jusqu'à Arnac, Raulhac et Jabrun et dans les parlers voisins de la Haute-Loire », Bïzà Neirà, no 161,‎ (ISSN 0398-9453)
  15. « Auvergnat (langue) », sur http://cercleterredauvergne.fr/ ; site de la société savante Cercle Terre d'Auvergne (consulté le 6 mars 2017)
  16. Jean Blanchon, « Karl-Heinz Reichel et la langue auvergnate », Bïzà Neirà, no 167,‎ (ISSN 0398-9453) :

    « Si quelqu'un est particulièrement bien placé pour parler de la langue vivante de l'Auvergne - l'auvergnat [...] c'est bien K.-H. Reichel, lui qui continue depuis une quarantaine d'années à revenir en Auvergne chaque année pour mener de nouvelles enquêtes auprès des témoins qui utilisaient couramment l'auvergnat chez eux. [...] C'est un énorme acquis qui rappelle ce qu'est notre langue d'Auvergne. »

  17. Daniel Martin (dir.), L'identité de l'Auvergne (Auvergne, Bourbonnais, Velay). Mythe ou réalité historique, Nonette, Éditions Créer, , 717 p. (ISBN 2-909797-70-8, lire en ligne).
  18. Jean Roux, L'Auvergnat de poche, Chennevières-sur-Marne, Assimil, coll. « Assimil évasion », , 246 p. (ISBN 2-7005-0319-8)
  19. Emmanuel Grélois, Bernard Clémençon, « Notes de toponymie auvergnate (III) », Nouvelle revue d'onomastique, Société française d’onomastique,‎ , p. 3-18 (ISSN 0755-7752, lire en ligne)
  20. Cristian Omelhièr, Petit dictionnaire français-occitan d'Auvergne : selon les parlers d'Auvergne méridionale (pays de Massiac et Cézallier), Aurillac, Ostal del libre, coll. « Parlem », , 326 p. (ISBN 2-914662-06-8)
  21. Jean-Pierre Chambon, « Bladanet et Blanadet : deux continuateurs de lat. *blatanu "érable" dans la toponymie auvergnate », Nouvelle revue d'onomastique, Société française d’onomastique, vol. 51,‎ , p. 59-64 (ISSN 0755-7752, lire en ligne)
  22. Jean-Pierre Chambon, « Notes de toponymie auvergnate », Nouvelle revue d'onomastique, Société française d’onomastique,‎ , p. 65-73 (ISSN 0755-7752, lire en ligne)

Voir aussiModifier