Karin Erdmann

mathématicienne allemande

Karin Erdmann (née en 1948) est une mathématicienne allemande spécialisée dans les domaines de l'algèbre connus sous le nom de théorie des représentations, en particulier la théorie de la représentation modulaire, et l'algèbre homologique. Elle est maître de conférences émérite de l'université d'Oxford.

Karin Erdmann
Image dans Infobox.
Karin Erdmann à Oberwolfach en 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Mathématicienne, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

BiographieModifier

Karin Erdmann fait ses études à l'université de Giessen, en Allemagne, où elle soutient en 1976 sa thèse de doctorat intitulée 2-Hauptblöcke von Gruppen mit Dieder-Gruppen als 2-Sylow-Gruppen (Deux blocs principaux de groupes avec 2-sous-groupes Sylow dièdraux), sous la direction de Gerhard Michler[1].

Elle est membre du Somerville College d'Oxford et maître de conférence émérite à l'Institut de mathématiques (en) d'Oxford[2].

Activités scientifiquesModifier

Elle a contribué à la compréhension de la théorie des représentations du groupe symétrique. Dans le cas modulaire de la théorie des représentations (sur des corps commutatifs infinis de caractéristique positive), Gordon James et Karin Erdmann ont utilisé les algèbres de Schur (en) pour montrer que les problèmes (toujours ouverts) de calculer les nombres de décompositions pour des groupes linéaires généraux et pour des groupes symétriques sont en fait équivalents[3].

Prix et distinctionsModifier

Erdmann a été la première conférencière Emmy Noether de la Deutsche Mathematiker-Vereinigung (Société mathématique allemande) en 2008.

PublicationsModifier

  • (en) Karin Erdmann et Mark J. Wildon, Introduction to Lie algebras, Londres, Springer-Verlag London Ltd., coll. « Springer Undergraduate Mathematics Series », , 251 p. (ISBN 978-1-84628-040-5, DOI 10.1007/1-84628-490-2, Math Reviews 2218355).
  • (en) Karin Erdmann, Blocks of tame representation type and related algebras, vol. 1428, Berlin, New York, Springer-Verlag, coll. « Lecture Notes in Mathematics », , 312 p. (ISBN 978-3-540-52709-1, DOI 10.1007/BFb0084003, Math Reviews 1064107).
  • avec A. Skowronski, « Algebras of generalized quaternion type », Advances in Mathematics, vol. 349,‎ , p. 1036-1116.
  • avec A. Skowroński, « From Brauer graph algebras to biserial weighted surface algebras », Journal of Algebraic Combinatorics,‎ .
  • avec T. Conde, « The Ringel dual of the Auslander-Dlab Ringel algebra », Journal of Algebra, vol. 504, no 2018,‎ 506-535.
  • avec P. Bergh, « The representation dimension of Hecke algebras and symmetric groups », Advances in Mathematics, vol. 228, no 4,‎ , p. 2503-2521.
  • avec O. Solberg, « Radical cube zero selfinjective algebras of finite complexity », Journal of Pure and Applied Algebra, vol. 215, no 7,‎ , p. 1747-1768.
  • avec K. Tan, « The non-projective part of the Lie module for the symmetric group », Archiv der Mathematik, vol. 96, no 6,‎ , p. 513-518.
  • avec K. Baur et A. Parker, « Delta-filtered modules and nilpotent orbits of a parabolic subgroup in O-N », Journal of Pure and Applied Algebra, vol. 215, no 5,‎ , p. 885-901.

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Karin Erdmann » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Karin Erdmann », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) « Karin Erdmann | University of Oxford, Oxford | OX | Mathematical Institute », ResearchGate (consulté le )
  3. Karin Erdmann, Decomposition numbers for symmetric groups and composition factors of Weyl modules. Journal of Algebra 180 (1996), 316–320. DOI:10.1006/jabr.1996.0067 lien Math Reviews

Liens externesModifier