Kara-hardash

roi de Babylone (dynastie Cassite) en 1333 av. J.-C.

Kara-hardash est un roi de Babylone de la dynastie kassite, qui aurait régné vers 1333/2 av. J.-C.

Kadashman-Harbe II ou Kara-hardash
Fonction
Roi de Babylone
Biographie
Famille
Père
Mère

Il est mentionné dans l’Histoire synchronique ou Chronique synchrone (i 8'-11')[1], qui le présente comme le fils du roi babylonien Burna-Buriash II et de Muballitat-Sherua, la fille du roi assyrien Assur-uballit Ier. Il est rapidement renversé et tué par des troupes kassites rebelles, peut-être par crainte de voir leur royaume tomber sous l'influence assyrienne, qui placent Nazi-Bugash sur le trône (~1332). Les Assyriens interviennent alors pour introniser Kurigalzu II, fils de Burna-Buriash[2].

L'autre chronique relatant ces événements, la Chronique P (i 2-14), lui substitue un roi nommé Kadashman-Harbe, présenté comme le fils de Kara-indash, fils de Muballit-Sherua, fille d'Assur-uballit. Il est également tué par les Kassites, remplacé par un certain Shuzigash, qui est renversé par les Assyriens qui le remplacent par Kurigalzu, cette fois-ci présenté comme le fils de Kadashman-Harbe[2].

Aucune autre source ne permet de trancher entre ces deux versions[2]. L'approche la plus courante, à la suite de Röllig[3] et surtout de Brinkman[4], est de considérer que l’Histoire synchronique est la plus fiable, la Chronique P étant souvent considérée comme moins fiable (notamment parce qu'elle mentionne Kara-indash comme père de Kadashman-Harbe, alors que le roi de ce nom a régné bien avant), et que le nom du roi est Kara-hardash. Le manuscrit de la Liste royale A qui donne le nom des rois babyloniens est brisée sur la partie concernant cette période[5].

Kara-hardash apparaît peut-être dans une lettre mise au jour à Assur, mais la lecture est incertaine[1].

Notes et références modifier

  1. a et b (en) A. K. Grayson, Assyrian and Babylonian Chronicles, Locust Valley, 1975, p. 222.
  2. a b et c (en) A. K. Grayson, Assyrian and Babylonian Chronicles, Locust Valley, 1975 p. 211-212, 221 et 222.
  3. (de) W. Röllig, Heidelbergen Studien zum Alter Orient, Wiesbaden, 1967, p. 173-177.
  4. (en) J. A. Brinkman, Material and Studies for Kassite History, vol. 1, Chicago, 1976 p. 418-423.
  5. (en) Paul-Alain Beaulieu, A History of Babylon, 2200 BC - AD 75, Hoboken et Oxford, Wiley-Blackwell, , p. 142-143

Voir aussi modifier