Kappabashi-dōri

(Redirigé depuis Kappabashi-dori)

Kappabashi-dōri (合羽橋通り?, littéralement « rue du pont Cape »), ou simplement Kappabashi, est une rue de Tōkyō

Entrée sud de la Kappabashi-dōri, dominée par un chef géant.
balcons en forme de tasse de café, de couleurs vives crème et rouge.
Balcons crème et rouge en forme de tasse de café, constituant la façade du bâtiment Niimi Tableware, un magasin de vente en gros de fournitures pour restaurants situé à l’entrée sud de Kappabashi-dōri. Juin 2019.

Situation et accèsModifier

Elle est située entre Ueno et Asakusa, près de la station de métro Tawaramachi, qui comporte uniquement des magasins de fourniture pour les restaurants.

Il s'y trouve plus de 160 magasins le long des 800 mètres de la rue, qui vendent de tout : vaisselle, poterie, casseroles produites industriellement, équipement pour restaurants, fours et autres décorations, y compris les plats de présentation en plastique (sampuru) qui sont en vitrine de nombreux restaurants au Japon[1],[2],[3]. D'après l'office national du tourisme japonais, le commerce d’ustensiles de cuisine y remonterait au début du XXe siècle, en 1912, à l'époque où seuls quelques magasins existaient[4]. Depuis les années 2000, une petite statue dorée d'un kappa, mascotte récente de la rue, y figure également[5].

Origine du nomModifier

HistoriqueModifier

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes, sources et référencesModifier

  1. (en) David M. Levinson et Kevin J. Krizek, Planning for place and plexus : metropolitan land use and transport, New York, Taylor & Francis, , 334 p. (ISBN 978-0-415-77490-1, lire en ligne), p. 146
  2. (en) Katherine Ashenburg, « ONE STREET AT A TIME; Kappabashi Dori », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. « Au Japon, on mange aussi avec les yeux », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Nori Akashi (pour la Japan National Tourism Organization), « Kappa Bashi: Where Japanese Cooking Starts », sur chopsticksny.com (consulté le )
  5. (en) Jackie Hoffart, « Tokyo by area: Kappabashi », sur timeout.jp, (consulté le )

Liens externesModifier