Ouvrir le menu principal
Kanokoji Takeshiro
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Sakyō-kuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
鹿子木孟郎Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Maîtres
Mouvement
Distinction

Kanokoji Takeshiro est un peintre japonais à tendance occidentale des XIXe – XXe siècles, né en 1874 dans la préfecture d'Okayama, mort en 1941.

BiographieModifier

Il étudie la peinture avec Matsubara Sangoro et Koyama Shōtarō (1857-1916), peintres d'Osaka, et, à 31 ans, il part pour la France. Entre 1900 et 1916, il travaille avec Jean-Paul Laurens et Émile-René Ménard. De retour au Japon il expose aux salons Bunten et Teiten (exposition impériale), en devient membre du jury, et, en 1906, fonde sa propre école à Kyoto : le Kansai Bijutsu-in, contribuant fortement à introduire l'art occidental dans son pays. Il appartient au Taiheiyo Gakai (société pacifique pour la peinture). Son propre style est influencé par le classicisme français[1].

Il sert de guide à Mathurin Méheut dans ses voyages au Japon, alimentant son intérêt tourné vers l'artisanat local (porcelaines, laques, gravure sur bois...)[2].

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 7, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030176), p. 689-690.

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire Bénézit 1999, p. 689-690
  2. Estelle Guille des Buttes et Patricia Plaud-Dilhuit, Bretagne Japon 2012, un archipel d'expositions, Quimper, Palantines, , 159 p. (ISBN 2356780629), p. 119