Kangasala

ville de la région du Pirkanmaa en Finlande

Kangasala
Blason de Kangasala
Héraldique
Kangasala
Vue aérienne de Kangasala.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Pirkanmaa
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 32 091 hab.[1] (30.6.2020)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 28′ 00″ nord, 24° 04′ 00″ est
Altitude Min. 84 m
Max. 170 m
Superficie 87 085 ha = 870,85 km2 [2]
· dont terre 658,02 km2 (75,56 %)
· dont eau 212,83 km2 (24,44 %)
Rang superficie (128e / 336)
Rang population (36e / 336)
Histoire
Province historique Satakunta
Province Finlande occidentale
Fondation 1865
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Kangasala
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Kangasala
Liens
Site web http://www.kangasala.fi

Kangasala est une ville du sud-ouest de la Finlande. Elle se situe dans la région du Pirkanmaa.

HistoireModifier

Dès le XVIe siècle, les nobles suédois fondent des manoirs royaux dans cette région peu peuplée. Les plus connus sont :

L'église de Kangasala est construite dans les années 1760. Le XIXe siècle voit plusieurs voyageurs de marque s'extasier devant le paysage de lacs entrecoupés par d'importants eskers. Alexandre Ier de Russie passe notamment par là en 1819, puis en 1853 Zacharias Topelius écrit un des poèmes finlandais les plus connus, Jour d'été à Kangasala.

Le se tient un des premiers massacres de la Guerre civile finlandaise lorsque des rouges y exécutent 17 blancs lors du bain de sang de Suinula (fi) .

En 2005, la municipalité de Sahalahti est rattachée à Kangasala, lui ajoutant 2 200 habitants et 172 km2. Son église est remarquable.

GéographieModifier

 
Le lac Roine vu de la tour d'observation de Vehoniemi à Kangasala

Lacs, eskers, moraines... De nombreuses tours d'observation permettent d'avoir un panorama sur le paysage typique du centre de la Finlande. Les lacs les plus importants sont le Roine, le Längelmävesi et le Vesijärvi. 71 villages se répartissent dans cette commune de taille moyenne.

La municipalité fait maintenant partie de la banlieue de Tampere et connaît une urbanisation de plus en plus prononcée, surtout dans sa partie ouest. Les communes voisines sont Tampere à l'ouest, Orivesi au nord, Kuhmalahti à l'est, Pälkäne et Valkeakoski au sud et enfin Lempäälä au sud-ouest.

TransportsModifier

 
Arrêts des bus de Kangasala

Kangasala est traversée par la nationale 9, la route nationale 12, la route principale 58, la Seututie 310 et la Seututie 325.

La ligne de chemin de fer Tampere-Orivesi, ouverte à la circulation en 1883, passe également par Kangasala. Aujourd'hui, la gare de passagers la plus proche de Kangasala est la gare de Tampere.

L'aéroport le plus proche de Kangasala est l'aéroport de Tampere-Pirkkala, situé à environ 33 km du centre de Kangasala.

DémographieModifier

La démographie de Kangasala a évolué comme suit[3],[4],[1] :

Année 1751 1805 1860 1900 1930 1964 1996
population 3 555[5] 3 853 4 726 6 174 6 974 13 547 21 714
Année 2005 2010 2012 2015 2020
population 26 185[6] 28 466 29 891[7] 30 563 32 091

AdministrationModifier

 
Mairie de Kangasala.
Composition du conseil municipal
Parti Sièges
2000
Sièges
2004
Sièges
2008
Sièges
2012[8]
Sièges
2017[9]
Sièges
2021[10]
Parti de la coalition nationale 14 11 13 15 13   14
Parti social-démocrate 11 12 10 13 12   11
Parti du centre 7 7 5 7 5   4
Chrétiens-démocrates   2 4 5 5   5
Alliance de gauche 4 4 3 2 3   2
Ligue verte 1 1 3 3 7   6
Vrais Finlandais     1 6 6   9
autres 6 6 4

JumelagesModifier

La ville de Kangasala est jumelée avec[11] :

 
Jumelages et partenariats de Kangasala. 
Jumelages et partenariats de Kangasala. 
VillePays
 Commune de Räpina (en)[12],[13] Estonie
 Eiði[12] îles Féroé
Fjallabyggð[12] Islande
 Herning (en)[12] Danemark
 Holmestrand[12] Norvège
 Husby[12] Allemagne
 Jomala[12] Finlande
Paamiut[12] Groenland
 Pervomaïskoïe[12] Russie
 Vänersborg[12] Suède
 Zülpich[12] Allemagne

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä », Väestörekisterikeskus, (consulté le )
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le )
  3. (fi) « Kangasala - Tilastojulkaisu, p. 5 »,
  4. (fi) Kaisu-Maija Nenonen et Ilkka Teerijoki, Historian suursanakirja, WSOY, , 1168 p. (ISBN 951-0-22044-2)
  5. Résultats de 1751 avec Kuhmalahti
  6. Fusion avec Sahalahti 1er janvier 2005
  7. Fusion avec Kuhmalahti 1er janvier 2011
  8. (fi) « Valtuusto 2013-2016 », sur kangasala.fi, Kangasala
  9. (fi) « Valtuusto 1.6.2017-31.5.2021 », sur kangasala.fi, Kangasala (consulté le )
  10. (fi) « Valtuusto 1.8.2021 – 31.5.2025 », sur kangasala.fi, Ville de Kangasala (consulté le )
  11. (fi) « Kangasalan nettisivut, ystävyyskunnat », sur kangasala.fi, Kangasala (consulté le )
  12. a b c d e f g h i j et k « Ystävyyskaupungit », Kangasala (consulté le )
  13. « http://www.rapina.ee/valispartnerid » (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier