Kan Ishii

compositeur japonais
Kan Ishii
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Tokyo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
YokohamaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
石井歓Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Musashino ongaku daigaku. Tokyo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Fratrie
Autres informations
Genre artistique
Distinction

Kan Ishii (石井歓, Ishii Kan?), à Tokyo à Yokohama, est un compositeur japonais, frère du compositeur Maki Ishii. Son père, Bac Ishii (石井漠, Ishii Baku?) 1886–1962, était un éminent danseur de ballet japonais. Sa Symphonia Ainu remporte un prix au festival d'art de 1958, ce qui l'incite à composer d'autres œuvres inspirées par le primitivisme nationaliste. Son style musical s'adresse directement aux émotions, et montre l'influence de Carl Orff. En plus de la musique orchestrale et vocale, il a beaucoup écrit pour la scène, dont 6 opéras, 3 ballets et 9 musiques de film, dont le long métrage de science-fiction Gorath en 1962. Ishii accepte un poste de professeur au collège Shōwa de musique en 1986.

Compositions (sélection)Modifier

  • Marimo (ballet)
  • Sinfonia Ainu pour soprano, chœur et orchestre
  • Suite from Marimo pour orchestre
  • Going in a Wide Plain pour orchestre à vents
  • Music for Percussions by Eight Players
  • 1962 : Sonata pour alto et piano
  • Preludes pour piano
  • The Music pour flûte (flûte solo)
  • Songs of a Withered Tree and the Sun pour chœur d'hommes et piano
  • Japanese Folk Songs pour voix et piano
  • Gorath (musique de film)

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier