Ouvrir le menu principal

Kamuysaurus

genre de dinosaure herbivore du Crétacé découvert au Japon

Kamuysaurus est un genre éteint de dinosaure de la famille des hadrosauridés ayant vécu au Crétacé supérieur. Il est décrit pour la première fois, en septembre 2019, par une équipe de chercheurs de l'université de Hokkaidō, à partir de fossiles découverts sur l'île de Hokkaidō, au Japon.

ÉtymologieModifier

Le nom de genre Kamuysaurus est formé à partir du mot « kamuy » (« カムィ »)[n 1], d'origine aïnou, langue parlée par le peuple autochtone de l'île d'Hokkaidō, et signifiant « divinité »[1], et du grec σαῦρος / saûros (« lézard »)[2],[3],[4].

DescriptionModifier

 
Squelette holotype de l'espèce Kamuysaurus japonicus.

L'espèce type et unique espèce connue, Kamuysaurus japonicus, ou « dieu des dinosaures japonais »[5], a été décrite par une équipe de chercheurs de l'université de Hokkaidō dans un article de la revue Scientific Reports, paru en septembre 2019[4],[6]. Les scientifiques décrivent le spécimen qu'ils ont étudié comme les restes d'un animal préhistorique adulte, de la famille des « dinosaures à bec de canard », âgé d'au moins neuf ans, long de huit mètres, et d'un poids de 4 ou 5,3 t. Le dinosaure était probablement doté d'une crête sagittale et se déplaçait sur deux ou quatre pattes[6],[5].

DécouverteModifier

En 2003, un site paléontologique est établi dans un quartier du bourg de Mukawa, sur l'île de Hokkaidō, au Japon, après la découverte d'une partie de l'appendice caudal d'un dinosaure, dans une couche de sédiments marins datant d'il y a 72 Ma (Crétacé supérieur)[7],[2]. Dix ans plus tard, le squelette presque complet du vertébré est reconstitué et exposé dans le musée d'histoire naturelle. Le spécimen, surnommé « Mukawaryū » (« dragon de Mukawa »)[n 2] et classé dans la famille des hadrosauridés, est le plus grand dinosaure jamais découvert au Japon[5],[3].

ClassificationModifier

Le nouveau genre a été classé dans la famille des Hadrosauridae, la sous-famille Hadrosaurinae et la tribu des Edmontosaurini[4].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Kamui (カムイ?) ou, sous sa forme directement latinisée de l'aïnou « kamuy » (« カムィ »)[1].
  2. Le dragon de Mukawa (むかわ竜, Mukawa ryū?).

RéférencesModifier

  1. a et b (ja) Asahi Shinbun, « カムイ », sur Kotobank,‎ (consulté le 13 septembre 2019).
  2. a et b (en) AFP/Jiji Press, « Scientists unveil Japan's largest dinosaur yet, a herbivore that lumbered along coasts of Hokkaido », The Japan Times, (consulté le 6 septembre 2019).
  3. a et b (en) Kendall Trammell, « A new dinosaur has been unearthed, and it's the first of its kind » [« Un nouveau dinosaure a été déterré et c'est le premier de son expèce »], sur CNN, (consulté le 6 septembre 2019).
  4. a b et c Kobayashi et al. 2019.
  5. a b et c (en) « A new duck-billed dinosaur, Kamuysaurus japonicus, identified » [« Un nouveau dinosaure à bec de canard identifié : Kamuysaurus japonicus »], université de Hokkaidō, (consulté le 6 septembre 2019).
  6. a et b AFP, « « Kamuysaurus japonicus », une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Japon », Le Monde, (consulté le 6 septembre 2019).
  7. (en) Etsuko Nagayama, « Japan's largest fossilized dinosaur confirmed to be new species, named 'Kamuysaurus' » [« Le plus grand dinosaure fossilisé trouvé au Japon s'avère être une nouvelle espèce, nommée « Kamuysaurus » »], Mainichi Shinbun, (consulté le 6 septembre 2019).

Voir aussiModifier

Publication originaleModifier

  • (en) Yoshitsugu Kobayashi, Tomohiro Nishimura, Ryuji Takasaki, Kentaro Chiba, Anthony R. Fiorillo, Kohei Tanaka, Tsogtbaatar Chinzorig, Tamaki Sato, Kazuhiko Sakurai et al., « A New Hadrosaurine (Dinosauria: Hadrosauridae) from the Marine Deposits of the Late Cretaceous Hakobuchi Formation, Yezo Group, Japan », Scientific Reports, Nature Publishing Group, vol. 9,‎ (DOI 10.1038/s41598-019-48607-1, lire en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :