Un kampong ou kampung désigne un village en Malaisie, Indonésie, à Brunei, Singapour, et plutôt un port au Cambodge. D'après une étymologie populaire, le mot anglais compound en dériverait[1],[2].

Kampung Naga (en), un village traditionnel soundanais

BruneiModifier

Le kampong représente le dernier échelon territorial après le district (daerah) et le sous-district (mukim). Certains ont une raison historique quand d'autres n'ont été créés qu'à des fins statistiques ou intégrés à Bandar Seri Begawan. Les formes kampong et kampung sont utilisées de manière équitable ; par exemple, Kampong Keriam (en) est appelé kampong par le ministère des statistiques et kampung par la poste de Brunei.

CambodgeModifier

IndonésieModifier

Le terme kampung désigne une unité administrative de 4e niveau en Papouasie et Papouasie occidentale.

Le terme kampung désigne aussi le village par rapport à la ville, la kota. Aujourd'hui, la plupart des villes indonésiennes sont des réunions de kampungs. Mais kampung a aussi une connotation ethnique,ce qui donna ensuite à des lieux leurs noms : Kampung Bugis, le village des Bugis, Kampung Ambon, le village des Amboinais, Kampung Jawa, le village des Javanais.

L'autre nom pour désigner un village indonésien est desa.

MalaisieModifier

En Malaisie, un kampung comporte moins de 10 000 habitants. Le chef de village s'appelle un penghulu et a un pouvoir judiciaire. Dans le Sarawak et le Kalimantan oriental, certains villages nommés long étaient à l'origine peuplés d'Orang Ulus.

Les Britanniques initièrent le programme Kampong Baru ("Nouveau village") qui consistait à convertir les Malaisiens à la vie urbaine, qui fut continué par le premier ministre Mahathir Mohamad, qui, associant le kampong au traditionnalisme rétrograde, eut une politique urbaine en conséquence[3].

SingapourModifier

Du fait de l'urbanisation, il ne reste qu'un kampong : Kampong Buangkok[4], mais il est lui aussi menacé par l'urbanisation[5].

GalerieModifier


Notes et référencesModifier

  1. (en) « From ‘Kampong’ to ‘Compound’ : Retracing the forgotten connections », sur Singapura Stories (consulté le ).
  2. (en) « Definition of COMPOUND », sur www.merriam-webster.com (consulté le )
  3. Yat Ming Loo, Architecture and Urban Form in Kuala Lumpur: Race and Chinese Spaces in a Postcolonial City, Ashgate Publishing, (lire en ligne)
  4. Il fit l'objet d'un film documentaire en 2007 : https://www.asianfilmarchive.org/catalogue/kampong-lorong-buangkok/
  5. (en) « Singapore secrets : A nostalgic stroll through Kampong Lorong Buangkok », sur Honeycombers Singapore, (consulté le ).


Articles connexesModifier