Kalyug (film, 1981)

film sorti en 1981
Kalyug
Titre original Kalyug
Réalisation Shyam Benegal
Scénario Girish Karnad
Satyadev Dubey
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Genre dramatique
Durée 152 minutes
Sortie 1981


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kalyug (en anglais : The Machine Age) est un film dramatique de criminalité indien coécrit et réalisé par Shyam Benegal, tourné en hindi et sorti en 1981.

LiminaireModifier

Le film est connu pour être une version moderne de l'épopée indienne Mahabharata, représentant un conflit archétypal entre des entreprises commerciales rivales. Kalyug a remporté le Filmfare Award du meilleur film en 1982[1],[2].

Le scénario et l'intrigue sont très différents du Mahabharata. Cependant, la caractérisation et les événements critiques ont une similitude frappante avec l'épopée. Shashi Kapoor, Rekha, Raj Babbar, Supriya Pathak, Anant Nag, Kulbhushan Kharbanda, Sushma Seth, Akash Khurana, Victor Bannerjee, Reema Lagoo et AK Hangal tiennent les rôles principaux, tandis qu'Urmila Matondkar apparait dans le film en tant qu'enfant artiste.

SynopsisModifier

C'est une histoire d'intrigues, de complots et de la guerre inévitable entre deux familles.

Ramchand et Bhishamchand sont deux frères pionniers en affaires. Bhishamchand, célibataire à vie, a élevé les deux fils de Ramchand à la mort de son frère. Il a également donné à l'entreprise familiale une base solide. Khubchand (Vinod Doshi), le fils aîné de Ramchand engendre deux fils, Dhanraj (Victor Banerjee) et Sandeepraj (Akash Khurana). Puranchand, le frère cadet de Khubchand, était décédé il y a quelques années. Ses trois fils sont Dharamraj (Raj Babbar), Balraj (Kulbhushan Kharbanda) et Bharatraj (Anant Nag). Un autre personnage est Karan (Shashi Kapoor), un orphelin élevé par Bhishamchand.

Une série d'événements met en lumière la querelle longtemps cachée entre les deux familles. Malgré les efforts de Bhishamchand pour assurer la médiation entre les deux, la situation devient incontrôlable et les événements prennent une tournure tragique. Les hommes de Dhanraj tuent accidentellement le jeune fils de Balraj et pour se venger, Bharatraj assassine Karan. Un certain nombre d'affaires familiales sont mises au grand jour, ce qui ne fait qu'ajouter aux tensions et à la haine, aboutissant finalement à la destruction des deux familles, montrant la fragilité du tissu moral.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Shyam Benegal at filmreference
  2. « Kalyug - 1981 », cinemasangeet (consulté le 17 janvier 2019)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier