Kafr Qasim

ville israélienne

Kafr Qasim
(he) כַּפְר קָאסִם - (ar) كفر قاسم
Kafr Qasim
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
District Centre
Démographie
Population 21 100 hab. (2012)
Densité 2 315 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 07′ nord, 34° 58′ est
Superficie 911,5 ha = 9,115 km2
Divers
Date de création 2008
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte topographique d'Israël
City locator 14.svg
Kafr Qasim
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte administrative d'Israël
City locator 14.svg
Kafr Qasim

Kafr Qasim ou Kafr Qassem (en arabe : كفر قاسم), est une ville israélienne située dans le district centre.

GéographieModifier

Il existe dans la commune des grottes néolithiques. La région est peuplée au Paléolithique.

HistoireModifier

En 1870, au cours de la période ottomane, l'explorateur français Victor Guérin visite le village, qu'il nomme Kafr Kasim, et qui compte environ quatre cents habitants[1].

En 1917, au cours de la Première Guerre mondiale, le village passe de l'Empire ottoman à la Palestine mandataire. En 1922, la localité regroupe une population de 661 personnes, principalement des musulmans. En 1945, la population de Kafr Qasim est de 1 460 personnes, toutes musulmanes.

La commune devient israélienne durant la guerre israélo-arabe de 1948-1949.

Le , la police des frontières israélienne tue 49 villageois à Kafr Qasim, car ils avaient ignoré l'imposition d'un couvre-feu militaire. L'incident est connu comme le massacre de Kafr Qassem. En , le président israélien Shimon Peres présente officiellement les excuses du gouvernement pour le massacre[2].

En 1959, la localité obtient le statut de conseil local par le ministère israélien de l'Intérieur.

PersonnesModifier

LiensModifier

Notes et référencesModifier

  1. Guérin, 1875, p. 141, as cited in Conder and Kitchener, 1882, SWP II, p. 324
  2. Government of Palestine, Department of Statistics. Village Statistics, April, 1945. Quoted in Hadawi, 1970, p. 176