Kévin Réza

coureur cycliste français

Kévin Réza, né le à Versailles, est un coureur cycliste français. Professionnel depuis 2011, il est membre de l'équipe B&B Hotels-Vital Concept depuis 2018. Son palmarès comprend notamment un titre de champion de France de cyclisme sur piste obtenu en 2015.

Kévin Réza
Kévin Réza.jpg
Kévin Réza en 2012
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
VersaillesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
polyvalent[1],[2]
Équipes amateurs
2007-2010Vendée U
Équipes professionnelles
Principales victoires

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Kévin Réza commence le cyclisme à 4 ans, inscrit par son père au CSM Puteaux, comme son frère aîné[3],[4]. En catégorie poussin, il est deux fois champion de France, à sept et huit ans[4]. Il court à Puteaux pendant dix ans, puis rejoint le club Argenteuil Val-de-Seine où il effectue ses deux années en catégorie minime[5],[6].

À seize ans, il intègre une section sport étude en Vendée[3]. Membre de l'EC Château-d'Olonne en catégorie junior, il rejoint en 2007 l'équipe Vendée U, réserve de l'équipe professionnelle Bouygues Télécom, en compagnie de son coéquipier Bryan Nauleau[7]. Durant l'été 2010, il intègre en tant que stagiaire l'équipe BBox Bouygues Telecom, avec ses coéquipiers de Vendée U Tony Hurel et Jérôme Cousin[8]. Durant cette période, il se classe notamment 13e du Grand Prix de Wallonie et est recruté par l'équipe Europcar, prolongement de l'équipe BBox Bouygues Telecom[9].

Carrière professionnelleModifier

2011-2014 : les années EuropcarModifier

 
Kévin Réza pendant le Tour d'Italie 2015.

Kévin Réza devient donc coureur professionnel chez Europcar en 2011. Deuxième d'une étape du Tour d'Afrique du Sud en début de saison, il est troisième du championnat de France de l'américaine avec Damien Gaudin. En 2012, il est deuxième du championnat de France de poursuite par équipes avec l'équipe d'Île-de-France. En 2013, il dispute le Tour de France. Lors de la cinquième étape, il fait partie d'un groupe de coureurs échappés pendant 220 km et rattrapés à cinq kilomètres de l'arrivée[10],[11].

Au printemps 2014, Kévin Réza se classe notamment sixième de la Classic Loire Atlantique, deuxième d'une étape du Tour du Pays basque, neuvième du Tour de Picardie. Fin juin, il prend la troisième place du championnat de France sur route, battu au sprint par Arnaud Démare et Nacer Bouhanni. Il dispute ensuite son deuxième Tour de France. Lors de la 16ème étape, il participe à une échappée avec 20 autres coureurs dont Michael Albasini de l'équipe Orica-GreenEdge. Après l'étape, le manager de d'Europcar, Jean-René Bernaudeau révèle que le suisse à traité son coureur de "sale nègre". Les deux coureurs se sont parlé et serré la main le lendemain pour enterrer la polémique, Albasini déclarant qu'il n'a pas proféré d'insultes racistes mais des "mots un peu rudes [...] parce qu'il n'effectuait pas son travail dans l'échappée"[12]. Fin septembre, il est pour la première fois sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde 2014[13],[14].

2015-2017 : FDJModifier

En 2015, Kévin Réza suit son entraîneur Sébastien Joly[5] en rejoignant l'équipe FDJ, qui l'engage pour deux ans[15]. Au printemps, il dispute pour la première fois le Tour d'Italie, où il est deux fois neuvième d'étapes et termine cent-troisième de l'épreuve. En août, il est au départ du Tour d'Espagne. Il est notamment troisième d'étape à Murcie. En fin de saison, il devient champion de France du scratch sur le vélodrome de Bordeaux à la suite du déclassement de Thomas Boudat et Bryan Coquard.

En 2016, il participe une nouvelle fois au Tour d'Espagne mais doit abandonner l'épreuve au cours de la deuxième semaine. En fin de saison, son contrat avec la formation FDJ est prolongé d'un an[16].

En 2017, il se classe troisième de Paris-Camembert le 11 avril. Le même mois, Kévin Réza est à nouveau victime d'insultes racistes, cette fois-ci lors de la troisième étape du Tour de Romandie 2017 de la part du coureur italien Gianni Moscon. Son coéquipier au sein de la formation FDJ Sébastien Reichenbach réagit sur Twitter en déclarant "Choqué d'entendre encore des imbéciles utiliser des insultes racistes dans le peloton pro. Vous êtes une honte pour notre sport". Moscon s'excusera le lendemain puis sera suspendu par son équipe Sky pour six semaines[17], avec une menace de résiliation de contrat en cas de nouveau dérapage[18]. Au mois de mai, il s'adjuge la coupe de France de l'américaine sur le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines avec Morgan Kneisky[19]. En juillet, il participe aux Six jours de Fiorenzuola d'Arda avec Bryan Coquard et se classe quatrième de l'épreuve italienne.

Depuis 2018 : B&B Hotels-Vital ConceptModifier

En 2018, il rejoint l'équipe continentale professionnelle Vital Concept que vient de créer l'ancien coureur Jérôme Pineau[20]. Pour sa première saison au sein de cette formation, il joue un rôle de lieutenant pour le sprinter Bryan Coquard dont il fait partie du train. Il obtient aussi quelques places d'honneur à l'occasion. Il se classe ainsi quatrième de Paris-Chauny et neuvième du Grand Prix de Wallonie.

Au cours de la saison 2019, il est sixième de la Classic Loire-Atlantique.

En 2020, il participe à son troisième Tour de France grâce à une invitation accordée par Christian Prudhomme et Amaury Sport Organisation (la société organisatrice de l'épreuve) à l'équipe B&B Hotels-Vital Concept. Il y est le "poisson-pilote" de Bryan Coquard.

Palmarès sur route et classements mondiauxModifier

Par annéeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

3 participations

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 180e[21] 170e[22]
UCI Africa Tour 157e[23]
UCI America Tour 66e[24]
UCI Asia Tour 323e[25]
UCI Europe Tour 1079e[26] 1018e[27] 1087e[28] 1141e[29] 443e[30]

Palmarès sur pisteModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Tour de France. La folle échappée du débutant Kevin Reza », sur ouest-france.fr, (consulté le 19 août 2013)
  2. « Kevin Reza, la modestie faite coureur », sur ouest-france.fr, (consulté le 19 août 2013)
  3. a et b Sylvain Mouillard, « «La souffrance sur un vélo, c'est une drogue douce» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2014)
  4. a et b « Kevin Réza-Coumba et son père partagent la même passion pour le vélo », sur guadeloupe.franceantilles.fr, (consulté le 24 juillet 2014)
  5. a et b « Entretien avec Kévin Reza », sur equipecyclistefdj.fr, (consulté le 6 mars 2016)
  6. « Kevin Réza : « C'est spécial et excitant » », sur leparisien.fr, (consulté le 6 mars 2016)
  7. « Vendée U recrute Vendéen », sur cyclismag.com, (consulté le 5 juin 2012)
  8. « Kévin Reza stagiaire chez Bbox », sur directvelo.com, (consulté le 5 juin 2012)
  9. « Kévin Reza néo-pro chez Europcar », sur directvelo.com, (consulté le 5 juin 2012)
  10. « Kevin Reza : « Oui, j’y ai cru » », sur dna.fr, (consulté le 6 juillet 2013)
  11. « Tour de France. La folle échappée du débutant Kevin Reza », sur ouest-france.fr, (consulté le 6 juillet 2013)
  12. https://www.rtbf.be/sport/cyclisme/tourdefrance/detail_malentedu-dissipe-entre-reza-et-albasini?id=8320884
  13. « Avec Bouhanni, sans Démare », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  14. « La France avec Bouhanni », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  15. « Kevin Reza vers la FDJ.fr », sur francetvsport.fr, (consulté le 6 mars 2015)
  16. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 14 octobre 2016)
  17. Laurent Devernet, « Gianni Moscon (Sky) tient des propos racistes à l’égard de Kevin Reza », sur todaycycling.com, (consulté le 13 septembre 2020)
  18. « Exclu du Tour de France, Gianni Moscon a déjà un casier chargé », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 13 septembre 2020)
  19. Hervé Bombrun, « Piste – Coupe de France de l’Américaine – Vélodrome National – Saint Quentin-en-Yvelines – Élite hommes – Morgan Kneisky prolonge le plaisir », sur ffc.fr, (consulté le 10 mai 2017)
  20. Alexandre Mignot, « Vital Concept, l’équipe de Jérôme Pineau, annonce 15 coureurs », sur cyclingpro, (consulté le 18 août 2017)
  21. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :