Juris Doctor

Diplôme de droit nord américain

Juris Doctor
Pays États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, Australie
Établissements Facultés de droit de common law
Sélection
Accès Post baccalauréat universitaire (licence)
Diplôme
Grade Second cycle universitaire
Débouchés
Profession Juriste, avocat, procureur, magistrat

Aux États-Unis et dans les provinces anglophones du Canada, le diplôme de juris doctor (en abrégé : J.D.) est un diplôme universitaire en common law qui permet l'accès aux diverses professions relevant de la pratique du droit : juriste, avocat, procureur, etc., sous réserve de la réussite aux examens d'admission d'un barreau. Il est préparé en trois ans après un diplôme de premier cycle (baccalauréat universitaire) de quatre ans et un examen de sélection, le Law School Admission Test (en), dans une faculté de droit d'une université.

Malgré le titre du diplôme, ce n'est pas un doctorat en droit, car un doctorat en droit porte les initiales JSD (Doctor of Juridical Science) ou LLD (Legum Doctor).

DescriptionModifier

Aux États-UnisModifier

Le Juris Doctor est le diplôme conféré par les facultés de droit des universités américaines[1]. Il est nécessaire dans tous les États sauf la Californie (qui comprend une option appelée law office study/ étude pour exercer dans un cabinet d'avocats) pour obtenir le droit de s’inscrire à un barreau. L'inscription à un barreau permet d'exercer un métier de juriste (avocat, procureur, substitut du procureur, conseiller juridique...) aussi bien dans un État particulier qu'au sein d'une des juridictions fédérales des États-Unis[2],[3].

Dans les années 1950, la plupart des États exigeait un diplôme pour exercer les métiers de juristes. Le diplôme donné par les collèges (premier cycle universitaire) et universités portait le titre de Master of Laws ou (LLM / Legum Magister). Dans les années 1960, les diverses facultés de droit ont augmenté les exigences du diplôme et ont remplacé le Master of Laws par le Juris Doctor comme premier diplôme pour exercer un métier de juriste[4].

Bien que le curriculum du diplôme ressemble à un curriculum de premier cycle universitaire, en pratique il correspond à un diplôme de second cycle universitaire, car pour être admissible à un J.D., il faut au préalable avoir au moins complété un diplôme universitaire de premier cycle, comme un baccalauréat universitaire (Bachelor of Arts) par exemple[5],[6],[7],[8].

Au CanadaModifier

QuébecModifier

Au Québec, contrairement au reste de l'Amérique du Nord, le Juris Doctor est un diplôme de common law d'une durée d'environ un an qui est offert en complément à la formation principale qu'est le baccalauréat universitaire en droit[9],[10].

OntarioModifier

L'université de Toronto est devenue la première à renommer son diplôme en droit de LL.B. à JD en 2001[11].

RéférencesModifier

  1. (en) « Juris Doctor (J.D.) », sur LII / Legal Information Institute (consulté le )
  2. (en-US) Stewart Manley, « Degree (Un)Equivalencies: The Confounding Case of the Juris Doctor », sur Journal of Legal Education
  3. « What is a JD Degree? », sur www.lawyeredu.org (consulté le )
  4. (en) « Juris Doctor », sur TheFreeDictionary.com (consulté le )
  5. (en-US) James Chen, « Juris Doctor (JD) », sur Investopedia (consulté le )
  6. (en-US) « Juris Doctor | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  7. (en-US) Ilana Kowarski, « What Is a J.D. Degree? », US. News,‎ (lire en ligne)
  8. (en-US) « Learn.org - », sur learn.org (consulté le )
  9. Université de Montréal, « Juris Doctor - common law nord-américaine - Université de Montréal », sur admission.umontreal.ca (consulté le )
  10. « Programmes d’études en common law canadiens », sur Federation of Law Societies of Canada (consulté le )
  11. (en) « JD Program | University of Toronto Faculty of Law », sur www.law.utoronto.ca (consulté le )

Liens externesModifier