Ouvrir le menu principal

Jumeaux

commune française du département du Puy-de-Dôme
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jumeaux (homonymie) et Jumeau (homonymie).

Jumeaux
Jumeaux
Église de Jumeaux
Blason de Jumeaux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Issoire
Canton Brassac-les-Mines
Intercommunalité Agglo Pays d'Issoire
Maire
Mandat
Michel Pelou
2014-2020
Code postal 63570
Code commune 63182
Démographie
Population
municipale
640 hab. (2016 en diminution de 9,86 % par rapport à 2011)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 25′ 55″ nord, 3° 20′ 27″ est
Altitude Min. 393 m
Max. 730 m
Superficie 7,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Jumeaux

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Jumeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jumeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jumeaux

Jumeaux est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Jumeaux se situe au bord de l'Allier, au sud du département du Puy-de-Dôme, à la limite du département de la Haute-Loire.

Lieux-dits et écartsModifier

QuartiersModifier

Jumeaux est divisé en 8 quartiers :

  • Le Pacher (Pacheix)
  • Les quartiers de l'église est et ouest
  • La Maille
  • La Virade
  • Aubettes
  • Le Pouget
  • Les Rochelles

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Jusqu'en 1767, Jumeaux, alors toujours écrit Gimeaux ou Gymeaux, fait partie de la paroisse d'Auzat-sur-Allier

Parmi les familles les plus représentées à Jumeaux entre le XVIIIe et le XXe siècle figurent les Sabatier (Sabbattier, Sabattier), Bardy (Bardi), Bernard, Aubergier (Auberger), Lassaigne (Lasaigne, Lassagne), Bayssat (Beissat, Beyssat, Baissat), Pruneire (Pruneyre, Prunayre, Pruneires), Mathieu (Matthieu), Raynard (Rainard, Reynard, Reinard), Chambe[1].

Au moins du XVIIIe au début du XXe siècle, la plupart des hommes sont charpentiers à bateaux ou mariniers, l'Allier jouant un rôle économique majeur.

Après le déclin progressif de la batellerie initié au début du XIXe siècle du fait de la concurrence de plus en plus grande des chemins de fer plus rapides et plus fiables, l’activité économique majeure se tourne vers les charbonnages ou l’agriculture. Nombre d'hommes travaillent alors pour la Société Commentry Fourchambault, ou aux Houillères de la Haute-Loire, dont les puits sont répartis dans les communes alentour : Charbonniers-les-Mines, Brassac-les-Mines, Frugières-les-Mines, Sainte-Florine et Arrest.

De nombreux hommes deviennent alors ouvriers mineurs dans les mines de la Combelle, Brassac-les-Mines, Vézézoux ou Frugières qui attirent aussi de nouvelles familles à Jumeaux.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
janvier 1793 décembre 1794 Jean Terrasse (1741-1808)    
janvier 1795 décembre 1795 François Raynard (1755-1801)    
septembre 1797 mars 1798 Guillaume Aubergier (1733-1810)    
avril 1798 septembre 1799 Jean Terrasse (1741-1808)    
septembre 1800 mai 1804 Jean Aubergier (vers 1738-1827)    
juin 1804 décembre 1815 Julien Seguy (1765-1827)    
janvier 1816 septembre 1830 André Terrasse (1768-1843)    
septembre 1830 mars 1847 Julien Bardy Chevant (1794-1864)    
mars 1847 mars 1848 Jean Marie Gourcy (vers 1808-1887)   adjoint au maire
mars 1848 septembre 1848 Laurent Lagarde dit Gros (1802-1883)    
octobre 1848 mai 1853 André Morin (1790-1869)   adjoint puis maire
juin 1853 juillet 1859 Jean Marie Gourcy (vers 1808-1887)   notaire de Jumeaux (1837-1854)
octobre 1859 septembre 1865 Gilbert Sabattier Terrasse (vers 1800-1887)    
octobre 1865 septembre 1870 Pierre Raynard Courghon (1813-1882)    
octobre 1870 mars 1874 Annet Laroche Mary (1836-?)   notaire à Jumeaux (1854-1877)
mars 1874 mai 1876 Pierre Raynard Courghon (1813-1882)    
mai 1876 juillet 1878 Annet Laroche Mary (1836-?)    
août 1878 décembre 1878 Pierre Pruneyre (1823-1879)    
janvier 1879 juin 1879 Antoine Mallet Bagel (1839-1912)   adjoint au maire
août 1879 septembre 1880 Jean Baptiste Isidore Morel    
septembre 1880 mars 1884 Antoine Mallet Bagel (1839-1912)   adjoint puis maire
juin 1884 janvier 1893 François Raynard Cassiere (1851-1918)    
février 1893 mai 1900 Pierre Martin (1855-entre 1911 et 1926)   adjoint puis maire
juin 1900 décembre 1920 Jean Achard (1839-1924)    
    Edouard François Fontbonne (1891-1966)    
avant décembre 1944 après janvier 1967 Alfred Fournet (1890-1978)    
1971 1995 Jean Dufour (1921-1997)    
    Jean Ducher    
    Andrée Cavard    
mars 2001   Jeanne-Marie Feneyrol épouse Kozak (1949-)    
mars 2008 En cours
(au 9 avril 2014)
Michel Pelou (1938-)[3] PS  

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 640 habitants[Note 1], en diminution de 9,86 % par rapport à 2011 (Puy-de-Dôme : +2,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2111 1061 5451 4161 8261 8361 8201 7801 712
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5291 3051 3191 3211 3031 2491 2161 1791 144
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0741 0631 090913848824809986987
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
954947888774674671672707647
2016 - - - - - - - -
640--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Jumeaux ne possède que des écoles publiques :

  • une école élémentaire de deux classes
  • une école maternelle à classe unique.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Jumeaux possède une église et un monument aux morts qui se situe sur la place. Devant l'église se trouve également un monument dédié à Maurice Sabbatier.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Maurice Sabbatier (1829-1883), général de brigade commandant de la 5e brigade de renfort ;
  • Jean Jacques Toussaint Bravard (1808-1871), député du Puy-de-Dôme, y est mort en 1871 ;
  • Pierre Louis Besson (1855-1941), médecin, vice-consul à Fianarantsoa (1889-1895), puis résident.

HéraldiqueModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Source : Étude généalogique et reconstitution des familles d'Auzat-sur-Allier, de Jumeaux, et de leurs environs portant sur environ 8000 personnes fin 2013.
  2. Source : Dépouillement des registres d'état-civil de Jumeaux, disponibles sur le site des archives numérisées du Puy-de-Dôme.
  3. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme » [PDF], Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 23 juin 2014).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.