Julius Riyadi Darmaatmadja

cardinal de l'Église catholique romaine

Julius Riyadi Darmaatmadja
Image illustrative de l’article Julius Riyadi Darmaatmadja
Biographie
Naissance (85 ans)
à Muntilan (Indonésie)
Ordre religieux Compagnie de Jésus
Ordination sacerdotale par le
card. Justinus Darmojuwono
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de
Sacro Cuore di Maria
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Justinus Darmojuwono
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Jakarta
Archevêque de Jakarta (Indonésie)
Évêque aux armées indonésiennes
Archevêque de Semarang (Indonésie)

Blason
In nomine Jesu
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Julius Riyadi Darmaatmadja, né le , est un cardinal indonésien, jésuite et archevêque émérite de Jakarta en Indonésie depuis 2010.

BiographieModifier

PrêtreModifier

Julius Riyadi Darmaatmadja a prononcé ses premiers vœux chez les Jésuites le .

Il a obtenu une licence de philosophie en Inde.

Il est ordonné prêtre le pour la Compagnie de Jésus (jésuites).

Il enseigne alors dans un petit séminaire tout en exerçant des ministères en paroisse. De 1981 à 1983, il est supérieur provincial des jésuites pour l'Indonésie.

ÉvêqueModifier

Nommé archevêque de Semarang le , il est consacré le suivant par le cardinal Justinus Darmojuwono.

Il est également évêque aux armées indonésiennes du au .

Il est transféré au siège métropolitain de Jakarta le .

Il préside la Conférence des évêques d’Indonésie de 1988 à 1997.

Il se retire de sa charge d'archevêque le . Son coadjuteur, MgrIgnatius Suharyo Hardjoatmodjo qui avait précédemment pris sa succession à Semarang et au diocèse aux armées, lui succède.

CardinalModifier

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Sacro Cuore di Maria.

Au sein de la Curie romaine, il est membre de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux et du Conseil pontifical pour la culture.

Il participe au conclave de 2005 (élection de Benoît XVI), mais ne se rend pas à Rome pour le conclave de 2013 (élection de François) en raison de ses problèmes de santé[1], du fait de sa cécité[2]. Il atteint la limite d'âge le , ce qui l'exclut de tout conclave à venir.

Notes et référencesModifier

  1. Conclave: le cardinal indonésien ne fera pas le voyage de Rome, Le Point, 22 février 2013).
  2. 20 papes qui ont marqué l'Histoire, éditions Ouest-France, 2013, page 5.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier