Ouvrir le menu principal

Juliette Morillot

journaliste, historienne, écrivaine française
Juliette Morillot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction
Prix du meilleur livre géopolitique (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Juliette Morillot née en 1959[1] à Bar-le-Duc en Lorraine[2],[3], est une journaliste française.

Elle est spécialiste de la Corée du Nord et du Sud.

Sommaire

BiographieModifier

Elle est issue d'une famille d'anglicistes[4],[5] et a voulu cette connaissance d'une autre culture – la Corée et le coréen – en opposition à cette pression familiale sur elle[5]. Elle a notamment vécu en Corée, à Singapour, en Indonésie et en Allemagne.

Elle a été au Lycée Henri IV à Paris de 1977 à 1978,[citation nécessaire] puis a obtenu une maîtrise de museologie, option Extreme-Orient, à l'École du Louvre en 1983. Elle a obtenu son DEA en Études Coréennes, sous la direction d'André Fabre, sur l' Histoire de la Corée/Société/ littérature du XIX° à nos jours à Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) en 1984. Elle y étudie aussi le russe, le tchèque et le japonais.

Vie professionnelleModifier

Elle est professeure à l'Université nationale de Séoul en 1988[6].

Entre 2003 et 2015 elle est journaliste pigiste à la revue Jeune Afrique, de 2012 à 2015 elle est rédactrice adjointe, puis rédactrice en chef chez La revue, un mensuel de géopolitique.

Elle devient rédactrice en chef adjointe d'Asialyst en 2016[7],[8].

C'est une ancienne directrice de séminaire sur les relations intercoréennes à l’Ecole de guerre[9].

OuvragesModifier

  • Le Palais de la colline aux nuages, Plon, 1993. (roman historique sur l'assassinat par les Japonais de la dernière reine de Corée) Prix Jean d'Heurs 2001
  • Tout sur ... La Corée. Le pays du matin clair, Souffles, 1988, 1990, 1996.
  • La Corée, montagnes, chamanes et gratte-ciel, Autrement, 1998.
  • Les Orchidées rouges de Shanghai, Presses de la Cité, 2001. (roman historique sur les femmes de réconfort, basé sur une rencontre avec une ancienne femme de réconfort)
  • La Corée : Terre des Esprits, Hermé, 2003. (Photographies de Marc Vérin) Prix de la Fondation de Culture coréenne, 2003
  • Évades de Corée du Nord avec Dorian Malovic, Presses de la cité, Belfond, 2004. (premier livre de témoignages directs auprès de Nord-Coréens publié en français), Prix du Meilleur livre d'investigation 2005
  • Les Larmes Bleues, Plon, 2009. (la Corée des années 1960 à travers le destin des lépreux de l'île de Sorokto)
  • Les Sacrifiés, Belfond, 2012. (L'affaire Proudlock, en Malaisie)
  • La Corée du Nord en 100 questions avec Dorian Malovic, Tallandier, 2016. Prix du meilleur livre Géopolitique Axyntis/Conflits 2018
  • Le Monde selon Kim Jong-un, avec Dorian Malovic, Robert Laffont, 2018.

PrixModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier