Juliette Figueras

mannequin française

Juliette Figueras
Image illustrative de l’article Juliette Figueras
Biographie
Nationalité Drapeau de la France Française
Naissance (94 ans)
Marseille (France)
Physique
Taille 163[1] cm
Poids 54 kg kg
Cheveux Bruns
Yeux Noirs

Juliette Figueras, née le à Marseille, est une danseuse française, également mannequin. Elle a été élue Miss Marseille 1948[réf. nécessaire], puis Miss France 1949 et Miss Europe 1949[2]. Elle est la 19e Miss France.

Biographie modifier

Enfance modifier

Née à Marseille le , son père est chef-imprimeur à Arles, et elle a une sœur née en 1945 ou 1946, Sylvette[3].

Carrière modifier

Après avoir intégré l'Opéra de Marseille et accédé au titre de Première danseuse, elle mettra fin à son rêve, à la mort de son maître de ballet.

S'ensuivra un parcours professionnel en tant que mannequin, jusqu'à être élue Miss Marseille en 1949[1] (d'autres sources disent qu'elle était Miss Paris)[4],[5].

Miss France modifier

Le 21 décembre 1948, Juliette Figueras, qui porte le titre de Miss Marseille est élue parmi 20 candidates, à l'Hôtel Le Tyrol, à Paris. Elle a 22 ans. Sa première dauphine est Colette Deréal. Elle est la première Miss France à faire la une du magazine Paris-Match (n°28 du 1er octobre 1949). À l'annonce des résultats, elle est giflée par l'une des candidates, Miss Besançon[3].

La même année, elle remporte le concours de Miss Europe à la villa Igea à Palerme. Les journalistes italiens, surpris par sa peau bronzée et ses cheveux bruns, la surnomment « La Reine des Maures »[1].

Notes et références modifier

  1. a b et c https://www.parismatch.com/People/Miss-France-1949-photos-Juliette-Figueras-1714272
  2. « Miss France est élue à l'unanimité miss Europe 1949 », Le Monde,‎ .
  3. a et b Sim Regor, « Une jolie Arlésienne a une chance de devenir Miss Univers », La Gazette Provencale,‎ (lire en ligne).
  4. « "Maroc-matin". Quotidien général d'informations illustrées », sur Gallica, (consulté le ).
  5. « Ce soir : grand quotidien d'information indépendant », sur Gallica, (consulté le ).

Liens externes modifier