Julien Simon-Chautemps

ingénieur en Formule 1

Julien Simon-Chautemps, né le , est un ingénieur français, spécialisé dans les sports mécaniques. Depuis 2017, il est ingénieur de course de l'écurie de Formule 1 Sauber.

Julien Simon-Chautemps
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Alfa Romeo, Lotus F1 Team, Renault F1 Team (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Diplômé de l'Institut polytechnique des sciences avancées en 2002, Simon-Chautemps commence sa carrière en Formule 2 comme directeur technique de Prema Powerteam de 2003 à 2007 puis en GP2 Series au sein de Trident Racing.

Il débute en Formule 1 en 2007 en tant qu'ingénieur de course du pilote italien Jarno Trulli chez Toyota F1 Team puis Lotus.

Il intègre le Renault F1 Team en 2011 et travaille avec le pilote Vitaly Petrov[1].

De 2012 à 2015, il s'engage chez Lotus F1 Team et travaille avec Kimi Räikkönen, Pastor Maldonado et Romain Grosjean[2].

En 2016, il retrouve Renault F1 Team et devient l'ingénieur de Jolyon Palmer[3].

Il rejoint Sauber en 2017 et devient l'ingénieur de Marcus Ericsson[4]. Après le départ de ce dernier de la Formule 1, il retrouve pour la saison 2019 Kimi Räikkönen qui retourne dans l'écurie qui l'a vu débuter, devenue Alfa Romeo Racing[5],[6],[7].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Emmanuel Laurent, « Lotus Renault GP recrute Julien Simon-Chautemps. Il sera le nouvel ingénieur de piste de Vitaly Petrov. », sur confidential-renault.fr, (consulté le 28 février 2018)
  2. (en) « Grosjean gets new engineer for 2015. », sur gpupdate.net, (consulté le 28 février 2018)
  3. Grégory Demoen, « Simon-Chautemps quitte Renault », sur f1i.fr, (consulté le 28 février 2018)
  4. Alexandre Khaldi, « F1 : Simon-Chautemps signe chez Sauber. », sur msports.fr, (consulté le 28 février 2018)
  5. « Ericsson quitte la F1 après sa 'meilleure' saison », sur fr.motorsport.com (consulté le 26 mai 2020)
  6. « Officiel : Kimi Raikkonen signe un contrat de deux ans avec Sauber », sur F1only.fr - l'actu de la F1 en 2020, (consulté le 26 mai 2020)
  7. « Formule 1 : Sauber change de nom et devient Alfa Romeo Racing - F1 », sur L'Équipe (consulté le 26 mai 2020)

Liens externesModifier