Ouvrir le menu principal

Julien Arias

joueur de rugby français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arias.
Julien Arias
Description de cette image, également commentée ci-après
Julien Arias en 2009.
Fiche d'identité
Naissance (36 ans)
à Marseille (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Ailier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
????-2000Cadeneaux-Vitrolles
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2001-2004
2004-2019
US Colomiers
Stade français
33 (30)[1]
327 (500)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2009-2010Drapeau : France France2 (0)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2019-Stade français

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 9 novembre 2019.

Julien Arias, né le à Marseille (Bouches-du-Rhône), est un joueur de rugby à XV français qui évolue au poste d'ailier au sein de l'US Colomiers puis du Stade français Paris.

BiographieModifier

Lors de la saison 2004-2005, Julien Arias est la révélation de l'année au poste d'ailier[2]. Le 22 mai 2005, il participe avec le Stade français à la finale de Coupe d'Europe face au Stade toulousain au Murrayfield Stadium à Édimbourg. Il est titularisé sur l'aile droite. À l'issue du temps réglementaire, les deux équipes sont à égalité, 12 à 12, mais les Toulousains parviennent à s'imposer 12 à 18 à l'issue des prolongations.

En juin 2005, il est sélectionné avec les Barbarians français pour aller défier la Western Province à Stellenbosch en Afrique du Sud. Les Baa-Baas s'inclinent 22 à 20[3].

En juin 2011, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[4] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[5].

En juin 2012, il participe à la tournée des Barbarians français au Japon pour jouer deux matchs contre l'équipe nationale nippone à Tokyo[6]. Les Baa-Baas l'emportent 40 à 21 puis 51 à 18.

En 2012, il intègre l'INSEEC Grande École, aux côtés d'un de ses coéquipiers au Stade français Paris, le pilier international David Attoub. Leur but commun étant de se construire un avenir après une éventuelle reconversion, en fin de carrière.

En novembre 2019, il met en terme à sa carrière et intègre l'encadrement de son dernier club, le Stade français, en tant qu'entraîneur assistant. Quelques jours après ce changement de statut, le club perd le derby parisien face au Racing 92 et est dernier du championnat (après 9 journées disputées). Le directeur sportif Heyneke Meyer et ses adjoints sont alors remerciés le 12 novembre 2019. Julien Arias devient alors co-entraîneur de l'équipe aux côtés de Laurent Sempéré qui a été son coéquipier au club de 2008 à 2019[7].

CarrièreModifier

En clubModifier

En sélection nationaleModifier

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe d'Australie.

PalmarèsModifier

En clubModifier

  • Double champion de France : 2007, 2015
  • Finaliste de la coupe d'Europe : 2005
  • Vainqueur du challenge européen en 2017
  • 77 essais inscrits en championnat de France[1], dont
    • 6 essais marqués avec Colomiers
    • 71 essais marqués avec le Stade français Paris
  • 16 essais inscrits en coupe d'Europe et 13 en Challenge européen[1]

En équipe nationaleModifier

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Arias Julien », sur www.itsrugby.fr (consulté le 7 janvier 2019)
  2. Arias: « On va savoir ! », sur sports.fr
  3. « Western Province vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  4. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  5. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  6. « Daan Human forfait pour la tournée des Barbarians au Japon », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 26 novembre 2016)
  7. « Top 14 : au Stade Français, l’opération cohésion a commencé », sur www.leparisien.fr, (consulté le 14 novembre 2019).
  8. Ligue Nationale de Rugby, « Nuit du Rugby 2014 : les temps forts », Ligue Nationale de Rugby,‎ , à 5:39 (lire en ligne, consulté le 25 septembre 2018)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier