Ouvrir le menu principal
Julian David Cope
Description de l'image Julian Cope.jpg.
Informations générales
Naissance (61 ans)
Deri (Monmouthshire), Pays de Galles
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Post-punk, rock alternatif
Instruments voix, guitare, basse, orgue, piano, synthétiseur, mellotron
Années actives depuis 1978
Labels Zoo Records, Mercury Records, Island Records, Def American, Echo Records, Head Heritage
Site officiel http://www.headheritage.co.uk/

Julian Cope (né Julian David Cope, le 21 octobre 1957) est un musicien de rock anglais, écrivain, antiquaire, critique musical et poète.

Sommaire

CarrièreModifier

Il s'est fait connaître en 1978 comme chanteur et parolier du groupe post-punk de Liverpool The Teardrop Explodes. Il a depuis réalisé de nombreux albums solo et est un membre fondateur des groupes Queen Elizabeth et Brain Donor.

Il a écrit quatre livres documentaires : Krautrocksampler (1995) (une référence sur le Krautrock), The Modern Antiquarian (1998), The Megalithic European (2004) et Japrocksampler (2007), ainsi que deux volumes d'autobiographie : Head-On (1994) et Repossessed (1999).

InfluencesModifier

Sa chanson "Trampolene" est à l'origine du nom du groupe Trampolene, fondé à Swansea (Pays de Galles) dans les années 2010[1].

RéférencesModifier

  1. (en-US) « Interview with Jack Jones of TRAMPOLENE », Let It Happen,‎ (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2018)

BibliographieModifier

  • Julian Cope, traduit par Olivier Berthe. Krautrocksampler : Petit guide d'initiation à la grande Kosmiche musik, Éditions Kargo & L'Éclat, 2005, 166 p. réédition à l'identique au format poche, L'Éclat, 2008, 210 p.
  • Julian Cope, traduit par Claire Cuisinier, Japrocksampler : L'incroyable explosion de la scène rock japonaise, Le Mot et le Reste, collection Attitudes, 2012, 395 p.

Liens externesModifier