Julian Brandt

footballeur allemand

Julian Brandt
Image illustrative de l’article Julian Brandt
Julian Brandt avec l'Allemagne en 2019.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund
Numéro 19
Biographie
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (24 ans)
Lieu Brême (Allemagne)
Taille 1,85 m (6 1)[1]
Poste Ailier gauche
Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2001-2009Drapeau : Allemagne SC Borgfeld (de)
2009-2011Drapeau : Allemagne FC Oberneuland (de)
2011-2013Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014-2019 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen215 (42)
2019- Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund043 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011Drapeau : Allemagne Allemagne -15 ans (de)002 0(2)
2011-2012Drapeau : Allemagne Allemagne -16 ans (de)003 0(1)
2012-2013Drapeau : Allemagne Allemagne -17 ans019 0(5)
2013-2014Drapeau : Allemagne Allemagne -19 ans012 0(2)
2015-2016Drapeau : Allemagne Allemagne -20 ans006 0(2)
2015-2017Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs008 0(1)
2016 Drapeau : Allemagne Allemagne olympique006 0(0)
2016- Drapeau : Allemagne Allemagne032 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 septembre 2020

Julian Brandt, né le à Brême, est un footballeur international allemand évoluant au poste d'ailier gauche ou de milieu offensif au Borussia Dortmund.

En , Julian Brandt s’engage avec le Borussia Dortmund pour les 5 prochaines saisons, pour 25 millions d’euros (montant de sa clause libératoire).

BiographieModifier

Lorsqu'il était jeune, Julian Brandt a joué dans sa ville natale, au SC Borgfeld (de) puis au FC Oberneuland (de) avant de rejoindre les équipes juniors du VfL Wolfsburg.

Bayer LeverkusenModifier

Le , Brandt s'engage cinq ans avec le Bayer Leverkusen[2] convaincu par Rudi Völler, repoussant ainsi les avances du Bayern Munich et du Borussia Dortmund[3].

Il a fait ses débuts professionnels le , lors d'un match de Bundesliga contre Schalke 04 (défaite 2-1 à domicile)[4]. Il a remplacé Heung-Min Son à la 82e minute de jeu. Trois jours plus tard, il fait ses débuts en Coupe d'Europe lors des huitième de finale face au Paris Saint-Germain en Ligue des champions. Le match aller finira sur le score de 4-0 pour le PSG et le match retour sera de nouveau perdu par le Bayer 2-1[5],[6].

Le , il marque son premier but pour le Bayer Leverkusen à l'occasion d'un match de Bundesliga face à Hambourg (défaite 2-1 à domicile)[7].

Après avoir longtemps porté le numéro 19 au Bayer Leverkusen, Brandt reprend à partir de la saison 2017-18 (en) le numéro 10 de Hakan Çalhanoğlu, parti à l'AC Milan. Le , Julian Brandt prolonge son contrat avec le Bayer Leverkusen jusqu'en 2021[8].

Lors de la saison 2018-2019 Brandt est davantage utilisé comme un milieu offensif axial par le nouvel entraîneur, Peter Bosz. Cette saison-là, il atteint également les 200 matchs pour le Bayer[9], lors du match de championnat face au FSV Mayence le 8 février 2019. Une rencontre où Brandt s'illustre en inscrivant deux buts et en délivrant deux passes décisives, participant grandement à la victoire de son équipe (1-5)[10].

Borussia DortmundModifier

Le est annoncé le transfert de Julian Brandt au Borussia Dortmund, qui lève sa clause libératoire de 25 millions d'euros[11].

Sélection nationaleModifier

Le , alors qu'il évolue encore avec le FC Oberneuland (de), Julian Brandt dispute son premier match avec l'équipe d'Allemagne des moins de 15 ans (de). C'est au cours de ce même match qu'il marque, aux côtés de Timo Werner, son premier but avec la sélection[12].

Sélectionné par l'entraîneur Marcus Sorg, Julian Brandt dispute son premier match avec l'Allemagne des moins de 19 ans le face à l'équipe de Hongrie (de). Accompagné de joueurs comme Joshua Kimmich ou Davie Selke, Brandt remporte la coupe d'Europe des moins de 19 ans avec l'Allemagne en 2014[13]. Ses prestations lui vaudront la médaille d'argent Fritz Walter dans la catégorie -17 ans en 2013[14], puis la médaille d'or dans la catégorie -18 ans en 2014[15]. Cette médaille, décernée chaque année par la Fédération allemande de football, vient récompenser les meilleurs jeunes joueurs de football allemands.

Grâce à leur victoire en coupe d'Europe, Brandt et l'Allemagne se qualifient pour la Coupe du Monde des moins de vingt ans 2015. Lors du tournoi en Nouvelle-Zélande, Brandt aide ses coéquipiers à atteindre les quarts de finale notamment grâce à un but face au Honduras. Arrivé en quarts face au Mali, Brandt ouvre le score mais son équipe est rattrapée par un but des Maliens. Le match se joue alors aux tirs au but, mais Brandt, de même que Niklas Stark, manque son tir, empêchant son équipe de poursuivre le tournoi[16].

Brandt dispute son premier match en équipe A sous les ordres de Joachim Löw le face à la Slovaquie. Sélectionné au départ dans la liste des 27 joueurs pouvant participer à l'Euro 2016, Brandt ne sera finalement pas retenu dans la liste finale des 23 joueurs[17].

Ce sera ensuite Horst Hrubesch qui le sélectionnera pour participer aux Jeux olympiques de Rio, équipe avec laquelle Brandt ira en finale[18].

Brandt participe à la Coupe des Confédérations 2017 et marque son premier but en équipe face à Saint-Marin le . Entouré de jeunes talents comme Timo Werner ou Leon Goretzka, Brandt remporte la coupe face au Chili le [19].

Le , Joachim Löw fait figurer le nom de Julian Brandt sur la liste finale des 23 joueurs participant à la Coupe du monde 2018, écartant ainsi le milieu offensif Leroy Sané du tournoi[20]. Brandt est, à 22 ans, le plus jeune joueur de l'effectif.

Le , il effectue une entrée en jeu remarquée lors du premier match des Allemands face au Mexique. Match durant lequel il s'est mis en valeur après que son ballon ait échoué sur la barre transversale après une frappe surpuissante depuis l'extérieur de la surface de réparation. Il ne permit pas à l'Allemagne de s'imposer (défaite 0-1).

Six jours plus tard, le lors du deuxième match de la Mannschaft dans cette Coupe du monde 2018 (contre la Suède), Julian Brandt, une nouvelle fois sur le banc au coup d'envoi, entra à la 87e minute. Le score était alors de 1-1. L'Allemagne se devait de s'imposer pour rester en vie dans cette compétition. Julian Brandt frappa une nouvelle fois les montants après une énorme frappe du pied gauche à 25 mètres des buts gardés par le portier du FC Copenhague, Robin Olsen.

Finalement, Toni Kroos, l'ancien du Bayer Leverkusen, délivra tout un peuple d'un modèle de coup franc dans les arrêts de jeu. Malgré une victoire finale de l'Allemagne 2 buts à 1, l'équipe ne dépasse pas les poules de la compétition suite à sa défaite face à la Corée du Sud (2-0).

StatistiquesModifier

Statistiques de Julian Brandt au 6 septembre 2020[21]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
  Allemagne Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2013-2014   Bayer Leverkusen Bundesliga 12 2 3 - - - C1 2 0 0 - - - 14 2 3
2014-2015   Bayer Leverkusen Bundesliga 25 4 2 4 0 3 C1 6 0 0 - - - 35 4 5
2015-2016   Bayer Leverkusen Bundesliga 29 8 5 3 1 3 C1+C3 8+4 0 0 1 0 0 45 9 8
2016-2017   Bayer Leverkusen Bundesliga 32 3 11 - - - C1 8 1 0 9 1 1 49 5 12
2017-2018   Bayer Leverkusen Bundesliga 34 9 5 5 3 2 - - - - 9 0 1 48 12 8
2018-2019   Bayer Leverkusen Bundesliga 33 7 11 3 2 1 C3 7 1 2 6 1 0 49 11 14
Sous-total 165 34 40 15 6 9 - 35 2 2 25 2 2 240 44 53
2019-2020   Borussia Dortmund Bundesliga 33 3 8 2 2 2 C1 7 2 3 6 1 1 48 8 14
2020-2021   Borussia Dortmund Bundesliga 0 0 0 0 0 0 C1 0 0 0 1 0 0 1 0 0
Sous-total 33 3 8 2 2 2 - 7 2 3 7 1 1 49 8 14
Total sur la carrière 198 37 48 17 8 10 - 42 4 5 32 3 3 289 52 66

Liste des buts internationauxModifier

Date Lieu Adversaire Score Rèsultat Compétition Nature du but Passeur décisif
1 10 juin 2017 Max-Morlock-Stadion, Nuremberg, Allemagne   Saint-Marin 6-0 7-0 Eliminatoires de la coupe du monde 2018 de la tête Joshua Kimmich
2 9 septembre 2018 Rhein-Neckar-Arena, Sinsheim, Allemagne   Pérou 1-1 2-1 match amical du pied droit Toni Kroos
3 19 novembre 2019 Commerzbank-Arena, Francfort-sur-le-Main, Allemagne   Irlande du Nord 6-1 6-1 Éliminatoires Euro 2021
Total: 3 buts (2 du pied droit et 1 de la tête) en 31 sélections depuis le 10 juin 2017

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

Notes et référencesModifier

  1. https://www.bvb.de/Mannschaften/Profis/Julian-Brandt
  2. « Bayer Leverkusen signe Julian Brandt, 17 ans », sur footballmercato.net (consulté le 26 septembre 2015)
  3. (de) « Julian Brandt Der Junge, der dem FC Bayern absagte », sur ksta.de, (consulté le 4 juin 2018)
  4. « Feuille du match Bayer Leverkusen vs. Schalke 04 », sur soccerway.com,
  5. « Paris-SG - Bayer Leverkusen (2-1) » (consulté le 26 septembre 2015)
  6. « Bayer Leverkusen - Paris-SG », sur lequipe.fr (consulté le 26 septembre 2015)
  7. « Feuille du match Hambourg SV vs. Bayer Leverkusen », sur soccerway.com,
  8. Officiel : Brandt prolonge au Bayer Leverkusen !, sur footmercato.net
  9. (en) « A new brand of Julian Brandt: Bayer Leverkusen's new central midfield dynamo », sur www.bundesliga.com,
  10. « Feuille du match FSV Mayence - Bayer Leverkusen », sur transfermarkt.fr
  11. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Bayer-leverkusen-julian-brandt-au-borussia-dortmund-officiel/1021516
  12. (de) « Mit Spielfreude und Disziplin zum Erfolg », sur infranken.de,
  13. « La jeune garde allemande met déjà l'Europe à ses pieds », sur maxifoot.fr, (consulté le 4 juin 2018)
  14. (de) « Preisträger 2013 », DFB - Deutscher Fußball-Bund e.V.,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juin 2018)
  15. (de) « Preisträger 2014 », DFB - Deutscher Fußball-Bund e.V.,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juin 2018)
  16. FIFA.com, « Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 - Matches - Mali-Allemagne - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 17 octobre 2018)
  17. (en) « Bayer Leverkusen's Julian Brandt: a future Ballon d'Or winner? », sur bundesliga.com, (consulté le 4 juin 2018)
  18. « Bundesliga : Julian Brandt (Bayer Leverkusen), la nouvelle pépite allemande », sur francefootball.fr, (consulté le 4 juin 2018)
  19. « Coupe des Confédérations : Süle, Werner, Brandt, Goretzka, faites connaissance avec la nouvelle Allemagne », sur francefootball.fr, (consulté le 4 juin 2018)
  20. « Neuer participera à la Coupe du monde », sur fr.reuters.com, (consulté le 4 juin 2018)
  21. « Fiche de Julian Brandt », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier