Julia Ormond

actrice anglaise
Julia Ormond
Description de cette image, également commentée ci-après
Julia Ormond à Cannes en 2008.
Nom de naissance Julia Karin Ormond
Naissance (55 ans)
Epsom, Surrey, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique
Profession Actrice
Films notables Légendes d'automne
Smilla
Séries notables The Walking Dead: World Beyond

Julia Ormond [ˈd͡ʒuːliə ˈɔːmənd][1], née le à Epsom dans le Surrey, est une actrice britannique.

Elle est l'ambassadrice de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

Biographie[2]Modifier

Julia Karin Ormond est la fille de Joséphine, une technicienne de laboratoire, et de John Ormond, un concepteur de logiciels. Elle a fréquenté des écoles indépendantes, notamment à Guildford High School, où elle a fait ses débuts dans des spectacles de théâtre[3].

Elle se découvre très tôt une vocation pour le théâtre. Elle se prépare à une carrière artistique en effectuant ses études à Guilford High school et à la Webber Douglas Academy of Dramatic Art de Londres, dont elle sort diplômée en 1988. Ses premières prestations théâtrales lui valent déjà la reconnaissance de la critique : elle reçoit en 1989 le London Critics Circle Award de la meilleure jeune révélation pour sa performance dans la pièce Faith, Hope & Charity d'Ödön von Horváth. En 1993, après quelques apparitions à la télévision, elle décroche le premier rôle dans le film The Baby of Mâcon de Peter Greenaway.

L'année suivante, elle donne la réplique à Richard Gere dans Lancelot, le premier chevalier en jouant le rôle de Guenièvre, avant de faire tourner la tête de Brad Pitt et ses frères dans Légendes d'automne. En 1995, Sydney Pollack lui confie le rôle dans Sabrina. Avec Le Barbier de Sibérie du cinéaste russe Nikita Mikhalkov (1998), sa carrière s'internationalise un peu plus. L'actrice tourne peu depuis le début des années 2000. Elle joue, sous la direction de David Lynch dans Inland Empire (2006). En 2008, elle tourne sous la direction de Jennifer Lynch, la fille de David, dans le thriller Surveillance.

Julia Ormond se retrouve à l'affiche du film en deux parties consacré à Che Guevara et signé par Steven Soderbergh, ainsi qu'avec David Fincher, la même année, dans L'Étrange Histoire de Benjamin Button. Elle enchaîne en devenant la protagoniste du biopic 20 ans d’injustice, puis, en 2011, le docteur Paula Geisen de la dixième saison de New York, section criminelle. Deux ans plus tard, elle est une sorcière dans la série Witches of East End.

Vie privée et publiqueModifier

Julia a été mariée à Rory Edwards, un acteur qu'elle a rencontré lors d'une production. Ils divorcent en 1994. En 1999, elle épouse l'homme politique Jon Rubin. Ils divorcent en 2004[4]. Ils ont eu deux filles[5] dont l'une, Sophie Rubin, est née à l'automne 2004.

Elle est une militante engagée pour la lutte contre la traite des personnes depuis le milieu des années 1990, et a récemment conclu un partenariat avec l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

Le , elle a été nommée Ambassadeur de bonne volonté des Nations unies.

Julia Ormond a été sacrée, à 55 ans, « Actrice la plus sexy du monde » par les lecteurs du magazine Glam'mag dans son numéro d'avril 2020 et ce, pour la seconde année consécutive.


FilmographieModifier

 
Julia Ormond en 2005.

CinémaModifier

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais britannique retranscrite selon la norme API.
  2. AlloCine, « Julia Ormond », sur AlloCiné (consulté le 26 mars 2020)
  3. (en) « Vital Voices: Julia Ormond » (consulté le 6 octobre 2005)
  4. "UNODC Goodwill Ambassador Julia Ormond to open exhibition of Howard G. Buffett photographs on human trafficking" UNODC web site
  5. Iley, Chrissy, "The star who fell to earth." 11 November 2011, Daily Mail

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :