Julia Chanourdie

grimpeuse française
Julia Chanourdie
Description de cette image, également commentée ci-après
Julia Chanourdie en demi-finale du championnat d'Europe d'escalade en 2013 à Chamonix
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (25 ans),
Charleville-Mézières
Taille 1,63 m (5 4)
Poids 52 kg (114 lb)
Carrière
Disciplines Escalade sportive, bloc
Partenaires Sport défense, CNOSF, FFME, Michelin, CA des Savoie, Petzl, Fanuc, La Sportiva
Ascensions notables Eagle-4 (9b)[1], Super crackinette (9a+)

Plus haute cotation
Falaise 9b
Palmarès
Médaille d'or, Coupe du Monde Médaille d'argent, Coupe du Monde Médaille de bronze, Coupe du Monde
Championnats de France 1 3 2

Julia Chanourdie, née le , est une grimpeuse française.

BiographieModifier

Julia Chanourdie est originaire de Charleville-Mézières et a grandi en Haute-Savoie. Ses parents tenaient une salle d'escalade à Annecy, ce qui lui permet de commencer à grimper très jeune[2]. Son père est également son entraîneur[3].

CompétitionModifier

Elle commence la compétition à huit ans[4]. Elle gagne sa première compétition, ce qui lui donne envie de continuer.

NationalModifier

De 2010 à 2014, elle remporte six médailles d’or aux championnats de France jeune, en difficulté, bloc et vitesse.

Parallèlement, Julia Chanourdie réussit à gagner une médaille de bronze au championnat de France seniors de difficulté en 2012 et 2013. Elle manque de peu la médaille d’or aux championnats de France de difficulté de 2015, 2016 et 2017, où elle termine à chaque fois deuxième.

Elle gagne également la médaille d’argent au championnat de France de bloc 2017.

C’est en 2018 qu’elle gagne le championnat de France et remporte enfin la médaille d’or et le titre qui lui échappe depuis cinq ans. Cette même année, elle affirme sa polyvalence en remportant le Championnat de France du combiné.

InternationalModifier

Julia Chanourdie intègre l'Équipe de France jeune de 2010 à 2015. Elle remporte plusieurs compétitions importantes dès 2012 avec le classement général la Coupe d’Europe jeune de bloc en 2012, puis de difficulté en 2013, puis décroche trois médailles de bronze consécutives en Championnats du Monde jeunes (2013, 2014 et 2015).

Elle prend la sixième place du classement mondial en 2016 grâce à des bonnes performances lors des coupes du monde à Imst, Xiamen, ou encore la sixième place des Championnats du monde 2016 à Paris Bercy. Elle remporte la même année les quatre titres du Championnat de France Universitaire d’escalade (difficulté, bloc, vitesse et combiné) et les titres en difficulté et en combiné aux premiers Championnats du Monde Universitaires d’escalade à Shanghai. En 2018, elle remportera une seconde fois le championnat du monde universitaire du combiné à Bratislava en Slovaquie où elle gagnera également la médaille de bronze en bloc.

Elle monte sur ses premiers podiums internationaux seniors en 2017. D’abord aux World Games de Wroclaw en Pologne où elle prend la troisième place et ensuite en coupe du monde à Wujiang en Chine où elle termine également troisième. Julia Chanourdie prend la 4e place au classement mondial. Cette année-là, elle gagne notamment le master d’Arco en Italie.

En 2019, elle choisit de se lancer dans la qualification pour les jeux olympiques de Tokyo, l’épreuve olympique étant un combiné des trois disciplines. Elle participe aux coupes du monde de vitesse, bloc et difficulté. Cela lui permet de constater encore sa polyvalence en réalisant de belles performances puisqu'elle obtient une 4e et une 6e place en bloc.

En , elle entre en finale du championnat du monde de difficulté de Tokyo et prend la 8e place puis, en , elle obtient sa qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo au tournoi de qualification olympique de Tournefeuille en remportant la médaille d’argent.

FalaiseModifier

Julia Chanourdie ne limite pas sa pratique à la compétition. Elle est aussi une passionnée de falaise. Elle grimpe dehors aussi souvent que possible. C’est en 2008 qu’elle réalise son premier 8a « A maman ça » à la falaise du Foron. C’est sur cette même falaise qu’elle réalise « Pourquoi » son premier 8b.

En 2012, elle réussit ses deux premiers 8c à 15 jours d’intervalle (Seul face à mes …. à Marocaz et Pif et Tondu au Biclop où elle signe la première ascension).

Elle réalise en l'ascension de son premier 9a (première féminine), Ground Zero au Toit de Sarre, en Italie. Elle devient ainsi la 13e femme, et la 4e Française à réussir une voie du neuvième degré. Elle réalise son deuxième 9a en [5], Molasse'son, sur la falaise de Mollans-sur-Ouvèze, signant la troisième ascension de la voie, et la première féminine. Elle réussit l'enchaînement de La cabane au Canada [archive], 8c+/9a sur la falaise de Rawyl en Suisse, courant [6]. Julia signe là encore une première féminine.

Le , Julia Chanourdie enchaîne Super crackinette (première féminine), son premier 9a+, sur la falaise de Saint-Léger-du-Ventoux[7]. Elle devient la première Française et la 4ème femme au monde à réaliser une voie de cette difficulté.

Le 4 novembre 2020, Julia Chanourdie annonce avoir réalisé une voie cotée 9b, Eagle-4, à Saint-Léger-du-Ventoux. Elle devient la troisième femme au monde (avec l'Autrichienne Angela Eiter et l'Italienne Laura Rogora) à réaliser une voie de cette cotation[1] et la cinquième Française à réussir cette voie et ce niveau de cotation, succédant à Hugo Parmentier.

PalmarèsModifier

Championnats du mondeModifier

  • 6e en 2016
  • 8e en 2019

Coupe du monde d'escaladeModifier

Championnats d'EuropeModifier

Jeux mondiauxModifier

Championnats de FranceModifier

  •   troisième en 2012 en difficulté
  •   troisième en 2013 en difficulté
  •   Vice-championne en 2015 en difficulté
  •   Vice-championne en 2016 en difficulté
  •   Vice-championne en 2017 en difficulté
  •   Championne en 2018 en difficulté

Coupe de France d'escaladeModifier

  •   1re étape de la Coupe de France sénior de difficulté 2018[9]

Réalisations en falaiseModifier

  • 9b : 1
    • Eagle-4, Saint-Léger, 9b, novembre 2020[1]
  • 9a+ : 1
    • Super crackinette Saint-Léger 9a+ mars-2020[10] (première féminine)
  • 9a : 2
    • Mollasse'son Mollans sur Ouvèze 9a mars-18[5] (première féminine)
    • Ground Zero Sarre 9a mars-17 (première féminine)
  • 8c+/9a : 2
    • La cabane au Canada Rawyl 8c+/9a août-18 (première féminine)
    • Hell Avararo Sarre 8c+/9a juin-17[11] (première féminine)
  • 8c+ : 1
    • L'Avaro Sarre 8c+ mai-16 (première féminine)
  • 8c  : 10
    • Dure limite Céüse juil-20
    • Prise de saperlipopette de merde Gorges de Blavet nov-19
    • Quarta dimensione Sarre 8c nov-17[12] (première féminine)
    • Dynamite de groupe Chambotte 8c sept-17[13] (première féminine)
    • Patience Chambotte 8c août-17 (première féminine)
    • La censure pour le fachos (New version) Chambotte 8c juil-17[14] (première féminine)
    • Balboa droite Sarre juin-17 8c (première féminine)
    • Clin d'œil au paradis d'en face Tournoux 8c juil-14 (première féminine)
    • Pif et Tondu intégrale Biclop 8c juil-12 (première féminine)
    • Seul face à mes couilles Marocaz 8c juin-12 (première féminine)
  • 8b+/8c : 1
    • Aitzol Margalef 8b+/8c oct-13
  • 8b+  : 17
  • Hot chili Dévérsé juil-20
    • Kale Borroka Siurana janv-20
    • Gaïouf Rawil mai-19
    • Le concept Saint Léger du Ventoux mars-19
    • Paradis artificiel Rawil 8b+ août-18
    • Prise de saperlipopette Gorges du Blavet 8b+ mai-18
    • Sogno di criptonite Sarre 8b+ oct-16
    • Balboa gauche Sarre 8b+ juin-16 (première féminine)
    • Via del Quim Margalef 8b+ oct-14
    • Los ultimos dias des Eden Margalef 8b+ oct-14
    • Ixeia Rodellar 8b+ flash août-14
    • Intime étrangère Tournoux 8b+ juil-14 (première féminine)
  • "Grip tonic Marocaz 8b+ juin-14 (première féminine)
    • Je grimpe donc je fuis Marocaz 8b+ mai-14 (première féminine)
    • Le Nabab Saint Léger du Ventoux 8b+ avr-14
    • Le mal de fête pour ma tête Marocaz 8b+ mai-12 (première féminine)
    • Pif et Tondu L1 Biclop 8b+ oct-11 (première féminine)
  • 8b : 20
    • New power Déversé flash juil-20
    • Praniania Saint Léger du Ventoux janv-20
    • Les gardiens du temple Gorges du Blavet 8b mai-18
    • Hell Sarre 8b mai-17
    • Trenita anos de locura La Cicera 8b août-16
    • Entropia sexual La Cicera 8b août-16
    • Criptonite Sarre 8b à vue juin-16
    • Loveli Calì Sarre 8b flash mai-16
    • Blonde de choc Entraygues 8b juil-15
    • Terence Hill Margalef 8b oct-14
    • OGM Les branches 8b août-14
    • La croix de Toulouse Rocher des brumes 8b juil-14
    • Le mur des cyclopes Saint Léger du Ventoux 8b mai-14
    • Les Chacals Rodellar 8b août-13
    • Beau gosse 84 Lourmarin 8b mars-13
    • Racing in the street Rue des masques 8b juil-12
    • Le Boufadou Foron 8b juil-12
    • Tartine Chambotte 8b août-11
    • Le vent de l'oubli La Forclaz 8b mai-11 (première féminine)
    • Pourquoi ? Foron 8b juil-10

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Dorine Besson, « Escalade : phénoménale, Julia Chanourdie devient la troisième femme au monde à réaliser un 9b », sur L'Équipe, (consulté le )
  2. « Escalade : Julia Chanourdie, une grimpeuse aux Jeux olympiques », sur Franceinfo, (consulté le )
  3. Dorine Besson, « Escalade : Julia Chanourdie au sommet de son art », sur L'Équipe, (consulté le )
  4. Julien Trivero, « Jeux Olympiques / Escalade. « Elle ne lâche jamais rien, dans tous les domaines » : Eric Chanourdie raconte sa fille Julia », sur www.ledauphine.com, (consulté le )
  5. a et b Charles Loury, « Deuxième 9a pour notre française Julia Chanourdie · PlanetGrimpe - Toute l'actualité escalade », sur planetgrimpe.com, (consulté le )
  6. Charles Loury, « Julia Chanourdie enchaîne son troisième 9a · PlanetGrimpe - Toute l'actualité escalade », sur planetgrimpe.com, (consulté le )
  7. Charles Loury, « Julia Chanourdie de retour aux affaires en falaise avec un nouveau 9a en poche · PlanetGrimpe - Toute l'actualité escalade », sur planetgrimpe.com, (consulté le )
  8. F.K, « Première médaille en Coupe du monde d'escalade pour Julia Chanourdie », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  9. Nicolas Mattuzzi, « Julia Chanourdie et Hugo Parmentier remportent la Coupe de France de difficulté de Niort », sur planetegrimpe.com, (consulté le ).
  10. Lucien M, « Historique ! Julia Chanourdie réussit Super crackinette (9a+) », sur Grimper.com : l'actualité de l'escalade, tests matériel d'escalade, salles d'escalade, (consulté le )
  11. Julia Chanourdie signe une nouvelle voie en 8c+/9a
  12. Charles Loury, « Un nouveau 8c pour Julia Chanourdie - PlanetGrimpe - Toute l'actualité escalade », sur planetgrimpe.com, (consulté le )
  13. Charles Loury, « Nouveau 8c pour Julia Chanourdie · PlanetGrimpe - Toute l'actualité escalade », sur planetgrimpe.com, (consulté le )
  14. Charles Loury, « Julia Chanourdie propose 8c pour « La censure pour les fachos » · PlanetGrimpe - Toute l'actualité escalade », sur planetgrimpe.com, (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier