Jules Moury

missionnaire français

Jules Moury
Image illustrative de l’article Jules Moury
Biographie
Nom de naissance Jules-Joseph Moury
Naissance
Agnat
Ordre religieux Société des missions africaines
Ordination sacerdotale
Décès (à 61 ans)
Agnat
Consécration épiscopale

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason à dessiner.svg
Mihi vivere Christus est
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jules Joseph Moury, né le , et mort le à Agnat, est un missionnaire catholique français qui fut le premier vicaire apostolique de la Côte d'Ivoire.

BiographieModifier

 
Mgr Moury avec ses missionnaires et ses enfants de chœur.

Jules Moury naît à Agnat en Haute-Loire en 1873. Il suit ses études à Richelieu, puis au grand séminaire de la Société des missions africaines du Caire.

Au moment de la grande épidémie de fièvre jaune à Grand-Bassam (1899-1903), il demande à être envoyé en Côte d'Ivoire pour remplacer les missionnaires fauchés par la maladie[1]. Il participe à la fondation de la mission d'Abidjan en 1905 et fonde celle de Katiola en 1909.

En 1910, il est nommé préfet apostolique de la Côte d'Ivoire et en devient le premier vicaire apostolique l'année suivante. Il est sacré évêque le .

Mgr Moury est mobilisé comme simple soldat de seconde classe au début de la Grande Guerre, ainsi qu'avec onze de ses missionnaires, ce qui désorganise le travail des missions ivoiriennes. Âgé de 41 ans et de constitution fragile, il est finalement rendu à son vicariat, où il redouble d'efforts. Les années suivantes connaissent de grands déploiements de la chrétienté ivoirienne. Il envoie en 1928 le P. Alphonse Kirmann (futur vicaire apostolique de Sassandra) fonder une mission à Abengourou dans les territoires des Agnis. Il ordonne le premier prêtre d'origine ivoirienne le , l'abbé René Kouassi[1]. Mgr Moury rentre ensuite se reposer dans sa famille en France, il y meurt quelques semaines plus tard à l'âge de 61 ans.

Sa devise était Mihi vivere Christus est.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Notice biographique de la SMA

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Albert Ablé et Bernard Agré, « Monseigneur Jules Moury (1911-1935) et Monseigneur François-Marie Person (1938-1939) », in Église catholique en Côte d'Ivoire : album du centenaire, 1895-1995, Église Catholique, Côte d'Ivoire, 1996 ?, 286 p.

Liens externesModifier