Ouvrir le menu principal

Jules Martelet, né à Saint-Brice-Courcelles le 27 septembre 1843, décédé à Ivry[Lequel ?] le 27 avril 1916, est une personnalité de la Commune de Paris.

BiographieModifier

Jules Martelet, peintre sur verre, quitta Saint-Brice en 1863 pour Paris, où il adhère à l'Association internationale des travailleurs. Pendant le siège de Paris par les Allemands (septembre 1870-mars 1871), il s’enrôle dans le 136e bataillon de la Garde nationale. Il prend part aux journées révolutionnaires des 31 octobre 1870 et 22 janvier 1871 contre le Gouvernement de la Défense nationale. Lors du soulèvement du 18 mars il s’empare de la mairie du XIVe arrondissement. Le 26 mars, il est élu au Conseil de la Commune par le XIVe arrondissement, il siège à la commission des Services publics. Il fut nommé administrateur du XIVe arrondissement.

Après la Semaine sanglante il est condamné en 1873 à la déportation, mais réussit à s’échapper de Paris et se réfugia en Suisse, où il devint professeur de dessin à la Chaux-de-Fonds, puis en Belgique. On l'a dit réfugié par la suite aux États-Unis, mais il s'agit d'une confusion avec un homonyme.

Liens externesModifier

  • portrait de Jules Martelet voir [1]

SourceModifier

  • Bernard Noël, Dictionnaire de la Commune de Paris, Flammarion, collection Champs ,1978