Jules Emile Humann

diplomate français

Jules Emile Humann, né le à Strasbourg, mort le à Pau, est un diplomate, pair de France[1].

Jules-Emile Humann
Fonctions
Ministre plénipotentiaire
depuis le
Chargé d'affaires
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
PauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Fratrie
Conjoint
Augustine-Hortense Guilleminot (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

BiographieModifier

Fils du ministre Georges Humann, il se marie en 1832 à la fille du lieutenant général comte Armand Charles Guilleminot, ambassadeur[2]. Il est le père du général Georges Humann et de l'amiral Edgar Humann.

Après avoir fait Saint-Cyr, il est sous-lieutenant au 1er régiment de hussards. En 1833, il rentre au ministère des Affaires étrangères et est nommé attaché d’ambassade à Naples. En 1835, il est promu à l’ambassade à Berlin, dont il devient premier secrétaire en 1841. Il est ensuite nommé chargé d'affaires à Munich le 31 mars 1848, puis ministre à Cassel le 11 juin 1848[3].

RéférencesModifier

  1. « Jules Humann », sur www.pagedhistoire.com (consulté le 8 juillet 2020)
  2. Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire (II): Humann (Jean-Georges), Guy Antonetti
  3. Documents diplomatiques du gouvernment provisoire et de la Commission du pouvoir exécutif, Volume 2, Impr. nationale, 1954