Jules Boudreau

dramaturge canadien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boudreau.
Jules Boudreau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jules Boudreau est un dramaturge acadien né en 1941 à Maisonnette, au Nouveau-Brunswick (Canada).

BiographieModifier

Jules Boudreau naît le à Maisonnette, au Nouveau-Brunswick, où il habite toujours[1]. Après ses études, il est tour à tour enseignant d'histoire, maquettiste et chroniqueur littéraire dans le journal Le Voilier de Caraquet, auteur-compositeur-interprète, dramaturge ainsi que rédacteur pour le Festival acadien de Caraquet et animateur d'activités historiques pour le Village historique acadien[1].

Il participe à la création de la troupe de théâtre communautaire Les Éloizes, dans son village natal, et joue dans la première production, L'Agence Belœil Inc., dont il a écrit le texte, en 1973[1]. Il met en scène sa deuxième pièce, La Bringue, l'année suivante[1]. Il écrit ensuite le texte de la pièce Louis Mailloux à la demande de Calixte Duguay alors que ce dernier compose les chansons[1]. Créée dans le style et l'esprit des années 1970, l'œuvre donne aux chansons un rôle de mobilisation[1]. La pièce est produite en 1975 par le Théâtre populaire d'Acadie de Caraquet à l'occasion du centième anniversaire de l'affaire Louis Mailloux[1]. Elle connait un succès important et de nombreuses présentations ont lieu durant les décennies suivantes[1]. Deux disques sont d'ailleurs enregistrés, l'un en 1980 (vinyle) et l'autre en 1994 (CD) à l'occasion du premier Congrès mondial acadien[1].

En 1983, le Festival acadien de Caraquet produit La Lambique, une comédie musicale satirique fruit d'une nouvelle collaboration avec Calixte Duguay[1].

De 1975 à 1991, il signe ou cosigne six pièces au TPA. Cochu et le soleil (1977), inspirée de la Déportation des Acadiens, est considérée comme sa pièce la plus achevée[1]. La Bringue (1979) est une nouvelle version de la pièce produite en 1975[1]. Les Bessons (1983) est coécrite avec les frères Bertrand et Bernard Dugas sur les rapports entre les jumeaux[1]. Jules Boudreau écrit ensuite deux pièces pour enfants, soit Images de notre enfance (1985) et Des amis pas pareil (1991), cette dernière en collaboration avec sa sœur Jeannine[1]. On lui doit également quatre dramatiques radio: Louise et le soldat (1982), La Reine Horse (1985), Poker électrique (1989), et Requiem pour Florian (1997), toutes diffusées au réseau national de Radio-Canada.

On lui doit aussi deux recueils de nouvelles: Chroniques d'une île de la côte, paru en 1999 aux Éditions d'Acadie, et Chroniques d'une île de la côte, tome 2, aux Éditions de la Francophonie en 2012. Il a publié en 2003 un roman-jeunesse, Le Mystère de la maison grise, aux éditions Chenelière/MacGraw-Hill.

En 2014, il publie l'ouvrage Bâtisseurs de l'Acadie, sur les personnalités marquantes de l'histoire de l'Acadie, aux Éditions la Grande Marée.

Son premier roman, Les Potabrés, a paru en 2018, toujours aux Éditions la Grande Marée.

PrixModifier

  • 1998 Certificat de reconnaissance du Conseil des Arts du Nouveau-Brunswick
  • 2010 Prix spécial du jury France-Acadie, « pour l’ensemble de son œuvre »
  • 2015 Prix du lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, « pour l’ensemble et la qualité de son œuvre »
  • 2017 Ordre des francophones d'Amérique
  • 2018 Doctorat honorifique en théâtre de l'Université de Moncton, campus de Shippagan

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m et n David Lonergan, Paroles d'Acadie : Anthologie de la littérature acadienne (1958-2009), Sudbury, Prise de parole, (ISBN 978-2-89423-256-9), p. 125-126

Voir aussiModifier

BibliographieModifier