Jula De Palma

chanteuse italienne
Jula De Palma
Jula de Palma 1961.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (91 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Iolanda Maria PalmaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
Karim (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web

Jula De Palma, née le à Milan, est une chanteuse italienne.

BiographieModifier

Jula Jolanda De Palma commence à travailler au début des années 1950 à la radio avec Lelio Luttazzi. Au début de sa carrière, elle chante des chansons françaises comme C'est si bon, Maître Pierre ou Rien dans les mains, rien dans les poches (composées par Henri Betti) et des classiques du jazz : ses albums Jula in Jazz (1958) et Jula dans Jazz 2 (1959) contiennent les chansons I've Got You Under My Skin, One for My Baby et Blues dans la nuit.

En 1957, elle épouse le compositeur Carlo Lanzi[1]. En 1959, elle se produit au « Festival de Sanremo » avec la chanson Tua considérée « trop sexy », qui sera censurée à la télévision nationale (RAI) pendant plusieurs années.

En 1970, elle se produit lors d'un concert au théâtre Sistina à Rome (That Old Black Magic, I Won't Dance et St. Louis Blues), le morceau de bossa nova Desafinado et des sélections italiennes (Bugiardo e incosciente et Non credere).

En 1974, elle se retire de la musique et s'installe avec sa famille au Canada. En 2001, elle fait un bref retour à la télévision italienne.

OuvragesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (it) Autori Vari (a cura di Gino Castaldo), Dizionario della canzone italiana, ed. Curcio, 1990 ; alla voce De Palma, Jula, de Gianfranco Baldazzi, p. 530-532.
  • (it) Maurizio Becker, Quanto mi dai per Endrigo?, Coniglio editore, 2008 ; entrevue avec Jula De Palma, p. 109-117.
  • (it) Freddy Colt, Spaghetti Swing, Prontuario biografico della canzone jazzata, Editrice Zona, 2009, p. 76 (ISBN 978-88-6438-039-1).
  • (it) Enzo Giannelli, « Jula farewell show », entrevue avec Jula de Palma, Musica leggera, février-mars 2011, p. 8-12.
  • (it) Felice Muscaglione, C'era una volta, edizioni OGG, p. 206-224.

Liens externesModifier