Ouvrir le menu principal

Le judéo-catalan est une variante, aujourd’hui disparue, de la langue catalane.

Sommaire

PrésentationModifier

Elle était la langue vernaculaire des juifs de Catalogne et des Baléares ainsi que de la communauté valencienne avant le XVIe siècle. Des textes étaient écrits en caractères hébreux dits aljamiado ou à l’aide de l’alphabet latin.

Il fut une variante importante du judéo-espagnol puisque de grandes juiveries se trouvaient dans les villes des territoires où l'on parlait catalan. À noter qu'à Barcelone se trouvait la plus grande juiverie, en terme du nombre d'habitants, de la péninsule Ibérique.

Très proche du catalan, le judéo-catalan a connu un apogée du XIIe siècle jusqu'en 1391 où la communauté a connu une forte migration vers l'Afrique du Nord et l'Algérie notamment.

Cependant, l'existence même du judéo-catanan est sujette à débat. Alors que des auteurs comme Paul Wexler défendent son existence [1], il est généralement compris que "les preuves de son existence sont faibles, bien que l'on connaisse quelques textes qui combinent catalan et hébreu, et la question est plutôt controversée" (Argenter, 2013, pp 148-149)[2]

Dans l'un des rares recherches sur le sujet, Feliu et Ferrer (2011) ont analysé un ensemble de textes notariaux de 1443, et concluent que leur analyse "nous permet de signer le certificat de décès d'un fantôme linguistique - le soi-disant 'dialecte judéo-catalan' qui ne fut jamais" (p. 59)[3]. Une étude ultérieure de quelques chansons de la même période suggère l'existence d'un "répertoire linguistique des Juifs de la Catalogne médiévale", mais ne prouve pas l'existence d'un dialecte en tant que tel[4]

RéférencesModifier

  1. Paul Wexler, New horizons in Sephardic studies, Albany, State University of New York, (ISBN 0791414019), « Uncovering the origins of the judeo-ibero-romance languages », p. 211-214.
  2. Argenter Joan, Language Ecology of the 21st Century: Social Conflicts in their Linguistic Environment, Oslo, Novus Forlag, , « Iberian language ecology: notes on history and current situation », p. 137-164.
  3. Francesc Feliu et Joan Ferrer, « Judaeo-Catalan: in search of a mediaeval dialect that never was », Journal of Medieval Iberian Studies, vol. 3, no 1,‎ , p. 41-60 (DOI 10.1080/17546559.2011.556702).
  4. Ilil Baum, « Hebrew-Catalan Medieval Wedding Songs: Satirical Functions of the Hebrew Component and Other Linguistic Aspects », Journal of Jewish Languages, vol. 4, no 2,‎ , p. 166-202 (DOI 10.1163/22134638-12340071).

Voir aussiModifier