Jubilé de platine d'Élisabeth II

célébration des 70 ans de règne de la reine Élisabeth II

Jubilé de platine d'Élisabeth II
La reine Élisabeth II en 2021.
La reine Élisabeth II en 2021.

Observé par Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Icône du Commonwealth Commonwealth
Type Jubilé
Signification 70 ans de règne d'Élisabeth II
Commence
Finit
Lié à Jubilé d'or d'Élisabeth II
Jubilé de diamant d'Élisabeth II

Le jubilé de platine d'Élisabeth II est un événement international ayant lieu en 2022 pour marquer les 70 ans de règne de la reine Élisabeth II, montée sur le trône britannique le [1],[2]. Il s'agit de la première fois dans l'histoire du Royaume-Uni qu'un monarque célèbre son jubilé de platine, Élisabeth II détenant le record du plus long règne dans ce pays depuis le [3].

Au Royaume-Uni, les plans de célébration sont dévoilés dans leur intégralité par le palais de Buckingham le [4]. Le jubilé est officiellement célébré sur quatre jours, du au . Le gouvernement britannique promet à cette occasion un « spectacle unique en son genre » qui « mêlera le meilleur de la splendeur et de l'apparat des cérémonies britanniques à des spectacles artistiques et technologiques de pointe »[5].

Le jubilé de platine de la reine est également célébré dans d'autres pays du Commonwealth, notamment l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Jour de son accessionModifier

Dans son message officiel pour le jour de son accession au trône, Élisabeth II déclare espérer que son jubilé de platine puisse unir les familles et les amis, les voisins et les communautés. La souveraine déclare que cet événement « me donne le temps de réfléchir à la gentillesse que m'ont témoignée des personnes de toutes nationalités, de toutes confessions et de tous âges dans ce pays et dans le monde entier au fil des ans ». Elle remercie également le peuple britannique pour son soutien, sa loyauté et son affection et conclut son message en signant « Your Servant »[6],[7].

Des photographies de la reine travaillant avec ses boîtes rouges à Sandringham House sont diffusées pour marquer le jour de son accession[8],[9]. Le prince de Galles publie une déclaration dans laquelle il affirme que le dévouement de la reine pour le bien-être de son peuple inspire une admiration toujours plus grande d'année en année[10].

La reine reçoit les félicitations de plusieurs dirigeants étrangers à l'occasion de ses 70 ans de règne, tels que le président américain Joe Biden[11], le dirigeant chinois Xi Jinping[12], ainsi que les rois Harald V de Norvège, Charles XVI Gustave de Suède, Rama X de Thaïlande et le cheikh Khalifa[13].

Emblèmes du jubiléModifier

 
Emblème britannique du jubilé.

Au Royaume-Uni, l'emblème du jubilé de platine est choisi par un concours, dont les résultats sont annoncés en . Le dessin ayant remporté le concours a été créé par un étudiant en graphisme âgé de 19 ans, Edward Roberts, originaire de Nottinghamshire[14].

L'emblème représente la couronne de saint Édouard et le nombre 70 au sommet de la couronne, le tout dans un cercle de couleur pourpre afin de créer l'impression d'un sceau royal. Le pourpre royal utilisé dans l'emblème est étroitement associé au pourpre du manteau porté par la reine lors de son couronnement, en 1953. La police de caractères de l'emblème est Perpetua, qui signifie « pour toujours », et est similaire au style de police qui figurait sur l'ordre de service du couronnement de la reine en 1953[15],[16],[17].

D'autres pays du Commonwealth adoptent des emblèmes distincts. L'emblème australien reprend le graphisme de celui du Royaume-Uni, mais la couronne de saint Édouard est remplacée par une représentation stylisée de la broche en forme d'épi offerte à la reine lors de sa première visite en Australie en 1954, elle-même inspirée du mismosa doré, l'emblème floral national de l'Australie[18]. L'emblème canadien comprend le monogramme royal d'Élisabeth II au-dessus du nombre 70 en gris clair, par allusion au platine, le tout entouré d'une forme heptagonale ornée de feuilles d'érable et de perles ; les sept côtés de l'heptagone représentent chaque décennie du règne de la reine[19]. L'emblème néo-zélandais représente le monogramme royal dans un cadre en platine à cinq côtés avec l'inscription en maori « Te Hokotoru Mā Ngahuru », qui signifie « trois vingt plus dix », en référence aux 70 ans de règne de la reine, et à la base les années 1952 et 2022 dans les couleurs nationales, le rouge ocre et le blanc[20].

Célébrations officiellesModifier

AustralieModifier

 
L'île Aspen, rebaptisée « île Queen Elizabeth II » en .

Du au , les bâtiments et monuments de toute l'Australie sont illuminés en pourpre royal[21].

Jusqu'au , la National Capital Exhibition présente une exposition intitulée « La reine et moi », célébrant les 14 visites de la reine Élisabeth II à Canberra au cours de ses 70 ans de règne[22].

L'île Aspen, située sur le lac Burley Griffin, dans le triangle parlementaire de Canberra et sur laquelle se trouve le carillon national d'Australie, est rebaptisée « île Queen Elizabeth II » lors d'un événement spécial le [23].

CanadaModifier

Pour commémorer le jubilé de la reine, la Royal Mint et la Monnaie royale canadienne s'associent pour frapper des pièces et des médailles commémoratives[24]. La pièce en argent fabriquée par la Royal Mint représente une figure équestre d'Élisabeth II sur le revers et sa robe de couronnement sur l'avers. La pièce en argent frappée par la Monnaie royale canadienne représente la reine en 1952, l'année de son accession au trône, tandis que le revers présente la même effigie que celle utilisée sur les pièces canadiennes depuis 2003[25].

Nouvelle-ZélandeModifier

Afin de marquer le jubilé de platine de la reine, le Premier ministre Jacinda Ardern annonce que le gouvernement fera don d'un million de dollars à l'association Trees That Count pour aider les programmes de plantation d'arbres à travers la Nouvelle-Zélande[26].

Depuis Point Jerningham, à Wellington, une salve de 21 coups de canon est tirée par le 16e régiment de campagne de l'artillerie royale néo-zélandaise, le [27].

À Te Awamutu, une plaque sera érigée pour commémorer à la fois le jubilé et la visite de la reine et du prince Philip en 1954[28]. La plaque, approuvée par la reine elle-même, sera érigée sur l'ancien bâtiment de la poste de Te Awamutu[29].

Royaume-UniModifier

Prévues pour avoir lieu du au , les festivités du jubilé incluent diverses manifestations dont la traditionnelle parade du Trooping the Colour, un office à la cathédrale Saint-Paul, un derby dans le circuit d'Epsom Downs, et un concert donné au palais de Buckingham, baptisé « Platinum Party at the Palace ». Le palais précise que « le week-end prolongé des jours fériés verra des événements publics et des activités communautaires, ainsi que des moments nationaux de réflexion sur les 70 ans de service à la nation de la reine »[30]. Les célébrations se clôtureront par un concert du chanteur britannique Ed Sheeran[31].

 
Défilé de la Garde de la Reine sur le Mall lors du Trooping the Colour, à Londres, le .

Les célébrations débutent le par la traditionnelle parade militaire du Trooping the Colour, qui vient célébrer le 96e anniversaire de la souveraine. L'événement, qui n'avait pas eu lieu les deux années précédentes en raison de la pandémie de Covid-19, rassemble plusieurs centaines de milliers de personnes dans les rues de Londres. À la fin du défilé militaire, la reine Élisabeth II apparaît au balcon du palais de Buckingham, depuis lequel elle salue la foule entourée de membres de sa famille dont le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles, le duc et la duchesse de Cambridge ainsi que leurs enfants, George, Charlotte et Louis. Sont également présents le comte et la comtesse de Wessex avec leurs deux enfants, Louise et James. Mis en cause dans un scandale sexuel depuis trois ans, le prince Andrew n'apparaît pas au balcon, tout comme le petit-fils de la reine, le duc de Sussex, et son épouse Meghan Markle, qui ont quitté la famille royale en 2020[32]. Au château de Windsor, dans la soirée, la reine allume les traditionnelles « balises du jubilé » (voir infra) en pressant le Commonwealth of the Nations Globe. Plusieurs milliers de balises lumineuses s'allument alors à travers tout le royaume, marquant le début des festivités du jubilé. Au même moment, le prince William assiste à une projection retraçant le règne de sa grand-mère sur la façade du palais de Buckingham, et à l'illumination d'une sculpture d'arbre à proximité, réalisée pour l'occasion par Thomas Heatherwick[33].

Le lendemain matin, les membres de la famille royale (dont le duc et la duchesse de Sussex) ainsi que plusieurs personnalités politiques assistent à une messe en l'honneur de la reine en la cathédrale Saint-Paul de Londres. Celle-ci se déroule en l'absence d'Élisabeth II, qui suit la cérémonie à distance depuis le château de Windsor[34].

Le , la reine est représentée par sa fille, la princesse Anne, lors du derby d'Epsom. Le concert « Platinum Party at the Palace » a lieu au soir du devant le palais de Buckingham et autour du Victoria Memorial, rassemblant plusieurs milliers de personnes qui assistent à l'événement depuis le Mall, où des écrans géants sont installés. Les artistes Queen + Adam Lambert, Elton John, Alicia Keys, Rod Stewart ou encore Diana Ross se produisent sur scène pendant deux heures. Un spectacle aérien de drones a lieu au-dessus du palais. Le prince William prononce un discours rendant hommage à la reine (qui n'assiste pas en personne au concert) dans lequel il déclare notamment : « J'ai le ferme espoir que les mots de ma grand-mère seront aussi vrais dans 70 ans qu'ils le sont ce soir, qu'en tant que nations nous nous unissions autour d'une cause car il y a toujours de la place pour l'espoir ». Le prince Charles, héritier du trône, prononce lui aussi un discours dans lequel il remercie sa mère pour sa « vie de service désintéressé », déclarant que « l'effusion de chaleur et d'affection tout au long de ce week-end du jubilé est notre façon de vous dire merci ». À la fin du concert, un feu d'artifice a lieu[35].

Au dernier jour des célébrations du jubilé de platine, le , une grande parade militaire, appelée « Platinum Jubilee Pageant », a lieu dans les rues de Londres en présence de la famille royale, au cours de laquelle apparaît notamment l'hologramme de la reine saluant la foule à l'intérieur du Gold State Coach. Un carnaval composé de plusieurs chars et de milliers de participants suit la cérémonie militaire. Au terme de quatre jours de festivités, la reine Élisabeth II apparaît au balcon du palais de Buckingham, entourée de sa famille, et salue une foule de plusieurs centaines de milliers de personnes rassemblées massivement sur le Mall et devant les grilles du palais[36].

CommonwealthModifier

Le bâton de la reine pour les Jeux du Commonwealth de 2022 comporte un brin de platine et un message en son honneur qui ne sera dévoilé que lors de l'ouverture des jeux[37].

Les membres de la famille royale entreprennent une série de tournées royales dans les pays du Commonwealth[38].

Balises du jubiléModifier

Pour célébrer le jubilé de platine de la reine Élisabeth II, des balises sont allumées le dans tout le Royaume-Uni, ainsi que dans les îles Anglo-Normandes, l'île de Man et les territoires britanniques d'outre-mer. Cette action s'inscrit dans la longue tradition du Royaume-Uni de célébrer les jubilés, mariages et couronnements royaux par l'allumage de balises[39]. Pour la première fois, des balises sont également allumées dans les capitales des 54 pays du Commonwealth[40].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Nauru n'a pas de capitale officielle ; Yaren est désigné comme capitale de facto.
  2. Singapour n'a pas de capitale officielle distincte puisqu'il s'agit d'une cité-État.

RéférencesModifier

  1. (en) « Queen's platinum jubilee: Extra-long May bank holiday announced for Queen's 2022 platinum jubilee », sur cambridge-news.co.uk, (consulté le ).
  2. (en) « Platinum Jubilee: MPs and peers search for gift fit for the Queen », sur bbc.com, (consulté le ).
  3. (en) « Extra Bank Holiday to mark The Queen’s Platinum Jubilee in 2022 », sur gov.uk, (consulté le ).
  4. (en) « Queen's Platinum Jubilee: Celebration plans unveiled by Buckingham Palace », sur bbc.com, (consulté le ).
  5. (en) « Extra bank holiday announced for Queen’s 2022 platinum jubilee », sur theguardian.com, (consulté le ).
  6. (en) « The Queen's Accession Day message », sur royal.uk, (consulté le ).
  7. (en) « Queen Elizabeth on Her Historic Platinum Jubilee Milestone Photos », sur townandcountrymag.com, (consulté le ).
  8. (en) « Queen photographed working from her red box to mark Platinum Jubilee », sur itv.com, (consulté le ).
  9. (en) « Platinum Jubilee: Queen pictured at work in image released for historic 70th anniversary », sur Sky News, (consulté le ).
  10. (en) « Prince Charles leads Jubilee tributes to 'remarkable' Queen », sur bbc.com, (consulté le ).
  11. (en) « The White House sends congratulations to The Queen as she marks Platinum Jubilee », sur royalcentral.co.uk, (consulté le ).
  12. (en) « China-Britain relations: Xi lauds Queen Elizabeth on Platinum Jubilee while seeking closer ties with UK », sur scmp.com, (consulté le ).
  13. (en) « Europe’s royals pay tribute to The Queen as she marks Platinum Jubilee », sur royalcentral.co.uk, (consulté le ).
  14. (en) « Queen's Platinum Jubilee 2022: What events are planned and when is the bank holiday? », sur telegraph.co.uk, (consulté le ).
  15. (en) « The Queen’s Platinum Jubilee emblem unveiled », sur royalcentral.co.uk, (consulté le ).
  16. (en) « V&A · The Platinum Jubilee emblem competition », sur vam.ac.uk (consulté le ).
  17. (en) Laura Harman, « Queen’s Platinum Jubilee emblem has been revealed and eagle-eyed fans have noticed a ‘clever’ hidden message », sur womanandhome.com, (consulté le ).
  18. (en) « Australian Platinum Jubilee Emblem released for official use in Australia », sur pmc.gov.au, (consulté le ).
  19. Patrimoine canadien, « Symbolisme de l’emblème canadien du jubilé de platine », sur canada.ca (consulté le ).
  20. (en) « The Queen's Platinum Jubilee emblem for New Zealand », sur gg.govt.nz, (consulté le ).
  21. (en) « Illuminations », sur platinumjubilee.gov.au (consulté le ).
  22. (en) « The Queen and Me Exhibition », sur platinumjubilee.gov.au (consulté le ).
  23. Dominique Bonnet, « L’Australie va donner le nom de la reine Elizabeth II à une île de Canberra », sur parismatch.com, (consulté le ).
  24. « En 2022, le Canada célèbre le jubilé de platine de Sa Majesté la reine Elizabeth II », sur canada.ca, (consulté le ).
  25. (en) « The Platinum Jubilee Celebration Two-Coin Set », sur royalmint.com, (consulté le ).
  26. (en) « PM pays tribute to Queen Elizabeth II in her Platinum Jubilee year », sur beehive.govt.nz, (consulté le ).
  27. (en) « New Zealand Defence Force fires 21-gun-salute marking Queen's 70th Jubilee », sur stuff.co.nz, (consulté le ).
  28. (en) « For Queen and te Awamutu » [archive du ], sur teawamutunews.nz, (consulté le ).
  29. (en) « Plaque to be laid to remember Queen's visit to Te Awamutu », sur nzherald.co.nz, (consulté le ).
  30. « Buckingham Palace détaille le programme du jubilé de platine d'Elizabeth II », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  31. « Ed Sheeran en concert pour clôturer les célébrations du jubilé de la reine Elizabeth II », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  32. « Jubilé d'Elizabeth II : la reine apparaît au balcon de Buckingham sous les acclamations de la foule », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  33. (en) « Platinum Jubilee: Queen makes second appearance of day as she triggers lighting of Jubilee beacons across UK », sur news.sky.com, (consulté le ).
  34. « DIRECT. Jubilé d'Elizabeth II : la messe de célébration à la cathédrale Saint-Paul est terminée, marquée par l'absence de la reine », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  35. « EN DIRECT - Jubilé d'Elizabeth II : la reine d'Angleterre lance son grand concert avec l'ours Paddington », sur tf1info.fr, (consulté le ).
  36. « EN DIRECT - Jubilé d'Elizabeth II : la reine a salué la foule au balcon de Buckingham », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  37. « Le bâton du Commonwealth contient un hommage secret et touchant à la reine alors que le monarque lance des jeux », sur easylondon.fr, (consulté le ).
  38. (en) « Members of the Royal Family to Undertake Spring Tours in the Queen's Platinum Jubilee Year », sur royal.uk, (consulté le ).
  39. (en) « Plans announced for The Queen’s Platinum Jubilee Central Weekend 2022 », sur platinumjubilee.royal.uk, (consulté le ).
  40. (en) « Queen's Platinum Jubilee plans unveiled by Buckingham Palace », sur bbc.com, (consulté le ).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier