Juan de Orduña

acteur puis réalisateur

Juan de Orduña (né le à Madrid et mort le dans la même ville) est un réalisateur espagnol.

Juan de Orduña
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Juan de Orduña y Fernández-ShawVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité

BiographieModifier

D'origine aristocratique, Juan de Orduña débute au théâtre avant de faire une carrière de comédien au cinéma. Il devient metteur en scène après la Guerre civile. Sous l'égide de la Cifesa (es), la compagnie industrielle du cinéma espagnol, il va s'illustrer dans les genres les plus divers et réaliser une quarantaine de films. Le succès sans précédent de Poignard et Trahison (Locura de amor) (1948), adaptation d'un mélodrame de Tamayo y Baus qui évoque le destin tragique de Jeanne, fille des Rois catholiques, épouse de Philippe le Beau et mère de Charles Quint, l'oriente vers le film historique, avec l'objectif de flatter la fierté nationale. Découvreur de talents, il assura le triomphe de l'actrice Sara Montiel dans La Dernière chansonnette (en) (1957).

Filmographie sélectiveModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier