Ouvrir le menu principal

Juan Pablo Pino

footballeur colombien
Ne doit pas être confondu avec Juan Pino ou Juan Pablo Colinas.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pino.

Juan Pablo Pino
Image illustrative de l’article Juan Pablo Pino
Juan Pablo Pino sous le maillot monégasque
Situation actuelle
Équipe Drapeau de la Colombie Cúcuta Deportivo
Numéro -
Biographie
Nom Juan Pablo Pino Puello
Nationalité Drapeau : Colombie Colombien
Naissance (32 ans)
Lieu Carthagène des Indes (Colombie)
Taille 1,79 m (5 10)
Période pro. Depuis 2003
Poste attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2003-2007Drapeau de la Colombie Independiente Medellín040 0(4)
2007-2010Drapeau de la France AS Monaco061 0(6)
2008 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi004 0(0)
2010-2012Drapeau de la Turquie Galatasaray SK025 0(6)
2011-2012 Drapeau de l'Arabie saoudite Al Nasr Riyad015 0(5)
2012Drapeau : Turquie Mersin İdman Yurdu000 0(0)
2012-2013Drapeau de la Grèce Olympiakos006 0(0)
2013 Drapeau de la Colombie Independiente Medellín 008 0(0)
2014-2015Drapeau de la France SC Bastia004 0(0)
2014-2015Drapeau : France SC Bastia II002 0(1)
2016Drapeau : Pérou Universitario004 0(1)
2017Drapeau de l'Indonésie Arema Malang019 0(3)
2018-Drapeau de l'Indonésie PS Barito Putera009 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005-2008Drapeau : Colombie Colombie -20 ans023 (13)
2008-Drapeau : Colombie Colombie014 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Juan Pablo Pino, né le à Carthagène des Indes (Colombie), est un footballeur international colombien, qui évolue au poste d'ailier.

BiographieModifier

Pino fut longtemps considéré comme l'un des espoirs les plus prometteurs du football colombien.

Il joue son premier match en Ligue 1 le 10 février 2007 en entrant en seconde mi-temps (73e) contre le Paris Saint-Germain avec l'AS Monaco. Quelques minutes après sa rentrée, il provoque un penalty en se faisant faucher dans la surface adverse (Frédéric Piquionne le tire et Mickaël Landreau l'arrête).

Depuis, lorsqu'il fait son entrée en cours de jeu sur le terrain, le droitier est souvent décisif pour son équipe grâce à son dynamisme, sa vitesse, sa technique et sa vision du jeu.

Pour libérer une place d'extra communautaire, il est prêté 6 mois au club belge de Charleroi actuellement en Jupiler League. Son prêt est un échec, puisqu'il se blesse à plusieurs reprises, et ne joue pas beaucoup. En 2008, il est de retour à Monaco, bien décidé à s'imposer. Il marque son premier but en match officiel avec Monaco lors de la défaite à Valenciennes (3-1). La semaine suivante, il inscrit un nouveau but sur coup franc et délivre une passe décisive pour Licata sur le troisième but monégasque contre le futur champion de France, Bordeaux (défaite 3-4).

Ses qualités principales sont ses dribbles, sa conduite de balle, sa vitesse et sa frappe de balle, comme l'illustre son but contre Caen lors de la 21e journée de Ligue 1 (2008-2009).

Écarté sans raison les six premiers mois par le nouvel entraîneur Guy Lacombe et les blessures n’arrangeant rien, la saison 2009/2010 est plus difficile pour le colombien. Finalement l'année se finit mieux pour lui puisqu'il qualifie son équipe pour les demi-finales de la Coupe de France avec une rentrée décisive contre Sochaux avec le but du 3-3 à la 93e minute. En prolongation, il est à nouveau impliqué sur le but de la victoire (4-3). Il est titulaire lors de la finale face au PSG, il est très affûté, mais toutes ses tentatives sont repoussées par un Apoula Edel en état de grâce. Sorti à l'heure de jeu, il assiste impuissant à la défaite de son équipe (0-1).

Conscient que son avenir ne passe plus forcément par le Rocher, il s'engage avec Galatasaray, où il est une priorité de Frank Rijkaard, en juillet 2010[1]. Le transfert est évalué à 4 millions d'euros. Avec le club turc, Pino réalise de bonnes prestations, marquant notamment 2 buts d'anthologie face à Denizlispor, Gaziantepspor. Après le licenciement de Rijkaard, Pino continue de jouer régulièrement avec Hagi, malheureusement à l'arrivée de Terim, celui-ci ne compte pas sur Pino et souhaite s'en séparer pour libérer une place pour un autre joueur étrangers. Pino se retrouve alors à Al Nasr en Arabie Saoudite où il inscrit 5 buts et délivre quelques passes décisives en 13 matchs.

En janvier 2013, il s'engage avec l'Olympiakos. Lors de sa 1re entrée en jeu, il délivre 2 passes décisives et offre la victoire à son équipe, il est d'ailleurs élu MVP (joueur du match) de ce match.

En août 2014, il fait son retour en Ligue 1 en s'engageant avec le SC Bastia. Après seulement 4 apparitions sous le maillot corse, il quitte le club lors du mercato hivernal[2].

Libre depuis la fin de son expérience en Indonésie, à Arema Malang en 2017 et au Barito Putera en 2018, Juan Pablo Pino s'engage avec le Cúcuta Deportivo (D1 colombienne) pour un contrat d'un an le 6 janvier 2019[3].

CarrièreModifier

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

  • 14 sélections et 0 but avec l'équipe de Colombie depuis 2008
  • Vainqueur de la Coupe du Pacifique avec les moins de 20 ans colombiens en 2006
  • Vainqueur du championnat d’Amérique Centrale et des Caraïbes avec les moins de 21 ans colombiens en 2006

Avec l'AS MonacoModifier

Avec l'OlympiakosModifier

Distinctions personnellesModifier

  • Trophée METRO du meilleur joueur de l’AS Monaco FC pour le mois de décembre 2008, avril et mai 2009

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier