Juan Miguel Villar Mir

homme d'affaires et politique espagnol

Juan Miguel Villar Mir, né à Madrid le et mort le 6 juillet 2024 dans la même ville[1], est un homme d'affaires, avocat, ingénieur civil et homme politique espagnol.

Juan Miguel Villar Mir
Juan Miguel Villar Mir en 2013.
Fonctions
Procurateur aux Cortes franquistes
10e législature des Cortes franquistes (d)
-
Fernando Suárez González (en) et Rafael Cabello de Alba (en)
Eduardo Carriles Galarraga (en)
Ministre des Finances
-
Rafael Cabello de Alba (en)
Eduardo Carriles Galarraga (en)
Vice-président du gouvernement
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Escuela Técnica Superior de Ingenieros de Caminos, Canales y Puertos (Universidad Politécnica de Madrid) (d) (ingeniería de caminos, canales y puertos (d))Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Homme d'affaires, homme politique, ingénieur en travaux publicsVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinctions

Il est le 3e vice-président et ministre des Finances dans le premier gouvernement pré-constitutionnel.

Biographie

modifier

Juan Miguel Villar Mir est propriétaire de plusieurs grandes entreprises, dont le groupe de construction Obrascón Huarte Lain. Le quotidien Público relève en 2021 qu'il fait des dons à l'organisation d’extrême droite HazteOír[2].

Notes et références

modifier
  1. (es) Javier Fernández Magariño, « Muere Juan Miguel Villar Mir, exvicepresidente del Gobierno y decano de los constructores, a los 92 años »  , sur El País, (consulté le )
  2. (es) Carlos Enrique Bayo, « Grandes fortunas y altos ejecutivos españoles financiaron el nacimiento de Vox a partir del grupo ultracatólico Hazte Oír »  , sur Público, (consulté le )

Liens externes

modifier