Juan Joya

footballeur péruvien

Juan Víctor Joya Cordero, né à Lima le et mort dans la même ville le , est un footballeur péruvien qui jouait au poste d'attaquant.

Juan Joya
Image illustrative de l’article Juan Joya
Biographie
Nom Juan Víctor Joya Cordero
Nationalité Péruvienne
Uruguayenne
Naissance
Lima (Pérou)
Décès (à 73 ans)
Lima (Pérou)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 19531970
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
Alianza Lima
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1953-1959 Alianza Lima 063 (34)
1960 River Plate 021 0(6)
1961-1969 Peñarol 178 (68)
1970 Juan Aurich 020 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1956-1959 Pérou 009 0(3)
1965 Uruguay 001 0(0)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
1970 Juan Aurich (entraîneur-joueur)
1986-1987 Mina San Vicente
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Idole du Peñarol de Montevideo, Juan Joya a la particularité d'avoir été international avec le Pérou et l'Uruguay.

Biographie

modifier

Carrière en club

modifier

Surnommé Negro el Once (« noir du onze »), Joya était un attaquant adroit, puissant et rapide[1]. Il entame sa carrière professionnelle à l'Alianza Lima où il remporte les championnats de 1954 et 1955. En 1958, il devient meilleur buteur du championnat du Pérou avec 17 buts[2].

En 1960, il s'enrôle au River Plate d'Argentine où il marque six buts en 21 matchs. L'année suivante, il rejoint le Peñarol d'Uruguay, où il joue durant neuf saisons et devient une figure historique. Avec les Aurinegros, il se taille un palmarès impressionnant avec six championnats d'Uruguay, deux Copa Libertadores, deux Coupes intercontinentales et une Supercoupe intercontinentale.

En 1970, il rentre au Pérou et termine sa carrière comme entraîneur-joueur du Juan Aurich de Chiclayo[3].

Carrière en sélection

modifier

Avec le Pérou

modifier

International péruvien à neuf reprises entre 1957 et 1959 (pour trois buts marqués)[4], Juan Joya participe aux championnats sud-américains de 1957 et 1959-I. Lors de cette dernière compétition, il marque un doublé lors de la victoire 5-3 sur l'Uruguay.

Buts avec le Pérou

Avec l'Uruguay

modifier

Ayant la nationalité uruguayenne, Juan Joya joue un match amical sous les couleurs de l'Uruguay, le , face à l'Allemagne de l'Est (défaite 0-2)[5].

Carrière d'entraîneur

modifier

Palmarès (joueur)

modifier
  Alianza Lima
 
  Peñarol

Notes et références

modifier
  1. (es) Jesús Hinojosa, « Juan Joya, “Negro el 11”, un histórico de los 60 », sur www.elamague.com, (consulté le ).
  2. (en) Juan Pablo Andrés, Carlos Manuel Nieto Tarazona and José Luis Pierrend, « Peru - List of First Division Topscorers », sur www.rsssf.com, (consulté le ).
  3. (es) Roberto Gando, « Juan Joya en Juan Aurich: Partida por duplicado », sur www.dechalaca.com, (consulté le ).
  4. (en) José Luis Pierrend, « Appearances for Peru National Team », sur www.rsssf.com, (consulté le ).
  5. (es) « Juan Joya - AUF », sur www.auf.org.uy (consulté le ).

Liens externes

modifier