Joycelyn Elders

pédiatre et administratrice de santé publique américaine

Joycelyn Elders (née Minnie Lee Jones le ) est une pédiatre endocrinologue et administratrice de santé publique américaine. Vice admiral de l'United States Public Health Service Commissioned Corps (en), elle est la première afro-américaine nommée au poste de chirurgien général des États-Unis. Elle est professeure émérite de pédiatrie à l'University of Arkansas for Medical Sciences (en).

Joycelyn Elders
Joycelyn Elders official photo portrait.jpg
Fonction
Administrateur de la santé publique des États-Unis
-
Robert A. Whitney (en)
Audrey F. Manley (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (87 ans)
SchaalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Minnie Lee JonesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de l'Arkansas
Philander Smith College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Grade militaire
Distinctions
Temple de la renommée des femmes de l'Arkansas (en)
Prix Candace ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Professeure émérite

Elders est surtout connue pour ses approches directes de questions délicates telles la libéralisation des drogues et la distribution de contraceptifs dans les écoles[1],[2]. Ses actions suscitant la controverse, on lui demande de démissionner en .

BiographieModifier

Minnie Lee Jones naît à Schaal (Arkansas)[3] dans une famille pauvre de fermiers en métayage. Elle est l'aînée de huit enfants. Elle est valedictorian de sa classe[4]. Au college, elle change de nom pour Minnie Joycelyn Lee.

En 1952, elle obtient un B.S. en biologie du Philander Smith College (en) de Little Rock. Après avoir travaillé comme aide-soignante dans un hôpital de Milwaukee géré par le Département des Anciens combattants des États-Unis, elle intègre l'United States Army en . Pendant trois ans, elle est formée en physiothérapie. Elle fréquente par la suite la faculté de médecine de l'université de l'Arkansas, où elle obtient un M.D. en 1960. Après avoir complété son internat à l'hôpital de l'université du Minnesota et sa résidence au centre médical de l'université de l'Arkansas, elle obtient une M.S. en Biochimie en 1967.

En 1987, le gouverneur Bill Clinton nomme Elders comme directrice du département de la santé de l'Arkansas, ce qui en fait la première femme afro-américaine à obtenir ce poste dans cet État.

Notes et référencesModifier

  1. « - La Presse+ », sur La Presse+, (consulté le 15 septembre 2020).
  2. (en) Michael Duffy, « Getting Out the Wrecking Ball », Time,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2007)
  3. (en) « Joycelyn Elders, MD, 15th US Surgeon General », University of Minnesota (consulté le 16 février 2013)
  4. (en) « Biography: Dr M. Joycelyn Elders », NLM/NIH (consulté le 16 février 2013)

BibliographieModifier

  • (en)Joycelyn Elders, M.D. by Dr Joycelyn Elders and David Chanoff. Another Surgeon General's autobiography.

Liens externesModifier