Ouvrir le menu principal

Jouy-en-Argonne

commune française du département de la Meuse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jouy.

Jouy-en-Argonne
Jouy-en-Argonne
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Clermont-en-Argonne
Intercommunalité Communauté de communes du Centre Argonne
Maire
Mandat
Benoît Gitzinger
2014-2020
Code postal 55120
Code commune 55257
Démographie
Gentilé Joviciens
Population
municipale
49 hab. (2016 en diminution de 10,91 % par rapport à 2011)
Densité 7,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 05″ nord, 5° 13′ 23″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 336 m
Superficie 6,30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Jouy-en-Argonne

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Jouy-en-Argonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jouy-en-Argonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jouy-en-Argonne

Jouy-en-Argonne est une commune française située dans le département Meuse, en région Grand Est.

Les habitants de Jouy-en-Argonne se nomment les Joviciens, à cause de l'étymologie supposée de Jouy.

GéographieModifier

Le village de Jouy-en-Argonne se situe à la frontière orientale de la forêt d'Argonne, dans une vallée encaissée entourée de toute part par des collines, excepté vers le sud-ouest. Dans cette direction se trouve un étang alimenté par un ruisseau prenant sa source sur la colline située au nord du village.

 
Entrée de Jouy-en-Argonne.

ToponymieModifier

Le village est mentionné sous les formes Mont Jouy, Mont Jovis (XIe siècle), Joei (1165). Ernest Nègre[1] se basant sur la forme tardive et isolée du XIe siècle, y voit un « Mons Jovis », sans tenir compte des autres formes. Phonétiquement c'est problématique, ce qui incite Albert Dauzat et Charles Rostaing[2] à poser un *Joviacum avec -acum, suffixe de localisation. Cependant, le nom ne semble pas différent des autres Jouy, tous issus de Gaudiacum, la propriété de Gaudius, nom d'homme chrétien. Ce nom ancien en -acum avait été associé postérieurement à un mons, mont, comme c'est souvent le cas (cf. Mont Magny devenu Montmagny).

HistoireModifier

On peut voir au sommet de la colline appelée « le Mont de Croix » située au sud du village, trois autels qui sont les vestiges d'un pèlerinage chrétien fondé vers l'an 900. Les trois autels servaient de reposoirs pour les reliques des saints de trois abbayes qui étaient amenés en ce lieu en procession au cours du pèlerinage. Non loin de cet autel, un peu plus au sud, une voie romaine s'étendait selon la direction est/ouest.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Denis Renier    
mars 2008 mars 2014 Patricia Houckert    
mars 2014 En cours Benoît Gitzinger    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 49 habitants[Note 1], en diminution de 10,91 % par rapport à 2011 (Meuse : -2,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
214222265248285259250238220
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
228209203192196184185182161
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1601611611461361211089591
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
818670676058555555
2016 - - - - - - - -
49--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Le recensement de 1901 faisait état de 160 habitants.
Aujourd'hui, il n'y a plus que 49 habitants, dont environ un tiers n'est installé dans le village que depuis moins d'une génération (environ 30 ans).

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Grégoire-le-Grand.
  • Croix de chemin datant de 1875.

La commune, décorée de la croix de guerre 1914-1918, ne possède pas de monument aux morts.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Toponymie générale de la France, Volume I.
  2. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, éditions Larousse 1968.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.