Ouvrir le menu principal
Josephine Veasey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Tessiture

Josephine Veasey (née le à Peckham en Angleterre) est une mezzo-soprano anglaise, l'une des plus éminentes de sa génération.

BiographieModifier

Josephine Veasey étudie à Londres avec Audrey Langford, puis débute au Royal Opera House en 1948, d'abord dans les chœurs, puis dans de petits rôles. Elle y obtient son premier succès en 1954, en Cherubino dans Le nozze di Figaro, puis s'affirme rapidement dans une variété de rôles, Azucena, Preziosilla, Amneris, Brangane, Kundry, Carmen, Charlotte, Octavian, etc.

Elle parait au Festival de Glyndebourne et au Festival d'Édimbourg, puis entame peu à peu une carrière internationale, avec des apparitions à Vienne, Salzbourg, Hambourg, Berlin, Paris, Aix-en-Provence, New York, San Francisco, etc.

En collaboration avec le chef Colin Davis, elle connait un vif succès dans le rôle de Didon dans Didon et Énée de Purcell et Les Troyens, elle est Marguerite dans La Damnation de Faust, et Teresa dans Benvenuto Cellini (direction Antal Doráti), ouvrages de Berlioz qu'elle enregistre également. Elle participe aussi à la création d'œuvres contemporaines, King Priam de Michael Tippett en 1962, et de We Come to the River de Hans Werner Henze en 1976.

Bien qu'elle ne soit pas associée au bel canto italien, elle enregistre le rôle d'Agnese dans Beatrice di Tenda en 1966, aux côtés de Joan Sutherland, et chante Adalgisa dans Norma en 1974 aux Chorégies d'Orange, aux côtés de Montserrat Caballé. En 1975 elle est la mezzo du Requiem de Verdi par le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par Carlos Païta, un enregistrement existe, effectué au Kingsway Hall de Londres par la marque Lodia.

Josephine Veasey se retire de la scène en 1982, son dernier rôle est Herodias dans Salome de Richard Strauss. Tout au long de sa carrière, elle fut aussi une récitaliste admirée, notamment dans les oratorios de Haendel.

Elle enseigne à la Royal Academy of Music à Londres, parmi ses élèves on compte Helen Field, Sally Burgess, Felicity Palmer.

SourcesModifier

  • Alain Pâris, Le Dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989 (ISBN 2-221-06660-X)

Liens externesModifier